CONVERSATIONS AVEC MA MEREd'après le film argentin "Conversaciones con Mamá" de Santiago Carlos OvésAdaptation théâtrale : Jordi GalceranEspace et Mise en scène : Didier Bezace, Laurent Caillon et Dyssia Loubatière avec Isabelle Sadoyan et Didier BezaceThéâtre de la Commune - Centre dramatique national d'Aubervilliers -jusqu'au 19 octobreLes Gémeaux à Sceaux , Scène Nationale, du 08 au 18 janvier 2009La Coursive - Scène Nationale de La Rochelle - 21 et 22 janvier 2009 Un de mes plaisirs au théâtre est de faire le lien entre les créations de qualité. Ainsi en sortant, ému, de "Conversations avec ma mère" j'ai repensé à "L'apprentissage" de Jean-Luc Lagarce au Théâtre des Déchargeurs en ce moment. Et puis à un autre spectacle que j'ai vu à Avignon cet été : "Tu as bien fait de venir Paul" de Louis Calaferte, admirablement mis e

invité(s)

Astrid BAS et Ami FLAMMER

"L'Amant"de Marguerite DURAS au Théâtre de la Colline jusqu'au 9 octobreMarguerite Duras, dans 'L'Amant', évoque l'Indochine de son adolescence. En mêlant fantasmes et récits autobiographiques, l'auteur raconte les péripéties d'une jeune fille, dans les années 1930 à Saigon, qui vit un amour scandaleux avec un riche Chinois. Le roman a obtenu le prix Goncourt en 1984. "Quand je suis sur le bac du Mékong, ce jour de la limousine noire, la concession du barrage n’a pas encore été abandonnée par ma mère. De temps en temps on fait encore la route, comme avant, la nuit, on y va encore tous les trois, on va y passer quelques jours. On reste là sur la véranda du bungalow, face à la montagne du Siam. et puis on repart. Elle n’a rien à y faire mais elle y revient." Marguerite Duras, L'amant, Éditions de Minuit, Paris, 1984. Au Théâtre National de la Colline, la comédienne et metteur en scène, Astrid Bas

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.