Au Théâtre de l’Est Parisien, jusqu’au 25 avril "Faut-il laisser les vieux pères manger seuls aux comptoirs des bars" Texte et mise en scène de Carole Thibaut Avec Catherine Anne | Jean-Pol Dubois | Hocine Choutri Ric. Une des plus belles choses pour moi au théâtre est quand la singularité d’une création rencontre un lieu où tout est fait pour l’accueillir. Et quand ce lieu, le théâtre, ne se contente pas d’être posé, de servir, quand il lui est vital de s’enraciner dans un quartier, d’être au service et à l’écoute de sa population, il remplit au mieux sa mission. C’est ce à quoi Catherine Anne et toute son équipe travaillent depuis 2002 à la tête du Théâtre de l’Est Parisien. Au TEP, on aime à être dans le présent, à travailler avec des auteurs vivants, associés et engagés, chaque saison. Après Phillippe Crubézy et son Moloch, qui continue encore tout un travail sur la poésie et l’écriture par des ateliers et des lectures, c’est au tour de Carole Thibaut de nous présenter deux spectacles écrits et

invité(s)

Jean-Michel Rabeux et Claude Degliame

Jean-Michel Rabeux s’engagea dans des études de philosophie avant de s’intéresser au théâtre, comme comédien d’abord, puis très vite comme metteur en scène et auteur. Un parcours qui le mène de Racine à Copi traversant l’oeuvre de Molière, Marivaux, Labiche, Durif, Ristat, Pirandello aussi bien que les textes de Sade et de Genet, mêlant classiques et contemporains, revendiquant, à travers cet éclectisme, un théâtre questionneur et décapant. Un théâtre où la puissance des mots, supports de la pensée, de la réflexion, de l’émotion et du désir, n’est rien sans la puissance des corps, exposés non par la volonté de provocation gratuite mais par la nécessité de faire participer l’éros à la représentation théâtrale sur laquelle plane l’ombre de la mort. Ce théâtre traite des corps sur scène comme le ferait un peintre sur sa toile transfigurant la nudité crue de ses modèles (Rembrandt, Vélasquez, Bacon). Cette préoccupation de la “représ### programmation musicale

Andy Fainweather

Standing on the water label: Polydor### Vanessa Paradis

L'incendie label: Barclay### Jacques Higelin

Paris label: EMI

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.