Marianne Sinigaglia Dans la Jungle des villes, Bertold Brecht, mise en scène de Clément Poirée au théâtre de la Tempête Du 8 mai au 7 juin, le Théâtre de la Tempête nous propose de redécouvrir Brecht avant Brecht : oubliez le théâtre épique et les théories de distanciation, il s’agit ici d’une pièce furieuse, chaotique, entraînant son spectateur dans un corps à corps vital et lugubre. La pièce commence ainsi : une bibliothèque à Chicago dans les années 1920, un homme d’affaire étrange, Shlink, se propose d'acheter à l'employé Garga le point de vue qu'il porte sur un livre médiocre et insignifiant. Garga refuse, les enchères montent, le combat s'engage...Chacun délaissera ce qu’il a de plus précieux pour vaincre son adversaire dans le seul but de déterminer qui sera « le meilleur homme ». Un combat pour la liberté, pour le désir inassouvi de brûler dans la lutte. Un creuset de thématiques universelles comme la difficulté de communiquer avec l’autre au sein des grandes villes, le pacte diabolique, la

invité(s)

Martine Chevallier

Sociétaire de la Comédie Française. Elle a notamment joué dans "Penthésilée" de Heinrich von Kleist dans une mise en scène de Jean Liermier, "Le Retour au désert" de Bernard-Marie Koltès, mise en scène de Muriel Mayette, "La Forêt" d'Alexandre Ostrovski, mise en scène de Piotr Fomenko, "Le Bourgeois gentilhomme" dans une mise en scène de Jean-Louis Benoît.### Laurent Muhleisen

Germanophone et après une brève période d’enseignement, il se consacre entièrement à la traduction à partir de 1991 en se spécialisant dans le théâtre allemand contemporain. Il a traduit Dea Loher, Marius von Mayenburg, Roland Schimmelpfennig, Rainald Goetz, Rainer Werner Fassbinder, Bertold Brecht, Hugo von Hofmannstahl, Hans Mayer, Wim Wenders. Depuis 1999, il dirige la Maison Antoine Vitez, Centre international de la traduction théâtrale à Montpellier. Depuis octobre 2006, il est conseiller littéraire et théâtral à la Comédie-Française. Il a dirigé les Cahiers Jarry actuellement en librairie.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.