invité(s)

Denis Marleau et Stéphanie Jasmin

pour Agamemnon de Sénèque (Traduction Florence Dupont) jusqu'au 23 juillet à la Comédie-Française (salle Richelieu) _Lorsque le fantôme de Thyeste apparaît devant le palais des Atrides pour exhorter son fils Égisthe à tuer Agamemnon, tout est scellé. Le texte de Sénèque, qui dévoile la toute puissance des images sur les choses, ne se soucie pas de montrer l’action ; il donne la parole à Clytemnestre – qui répugne à tuer mais cède aux arguments d’Égisthe –, à Eurybate, messager qui décrit le naufrage de la flotte d’Agamemnon, mais surtout à Cassandre, butin ramené de Troie par Agamemnon. Cassandre n’a plus rien à perdre ; il ne lui reste qu’à raconter, dans une sorte de transe, la mort du héros grec en même temps qu’elle a lieu. La parole, celle des protagonistes ou celle des chœurs, ne peut rien arrêter. On voit Électre sauver Oreste de la fureur meurtrière de sa mère, puis être reniée. Au moment d’être immolée, Cassandre prédit la foli### programmation musicale

Moriarty

Isabella ### Blossom Dearie

Tout doucement ### Claire Denamur

Bang Bang Bang_

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.