[scald=39417:sdl_editor_representation] pour acteurs et titre pièce pour Théatre … **** pour mise en scène …"Les Sept Jours" de Simon Labrosse Auteur : Carole Fréchette Musique : Sanseverino Metteur en scène : Claude VIALA Scénographie: Loïc Loeiz Hamon Avec: Léonore Chaix , Hervé Laudière , Cédric Revollon Au Théâtre des Opprimés 78, rue du Charolais, 75012 Paris, jusqu'au 28 décembre Voilà un théâtre d'une habilité et d'une efficacité redoutables. A grands coups de rire et d'empathie pour ses personnages, nous sommes invités à fendre le mur de l'indifférence. "Quand un gars a plus rien, il lui reste sa vie. Je veux dire, il peut raconter sa vie." Pour payer ses dettes et son loyer, pour survivre, Simon Labrosse au chômage décide de jouer sept jours de sa vie sur une scène de théâtre. Avec ce texte aux multiples entrées, couches et facettes, Carole Fréchette a écrit là une pièce d'une étonnante acuité. Simon Labrosse, survolté, se déchaîne dans sa quête à vendre ses différents services: cascadeur émotif, finisseur de phrases, flatteur d'égo, allégeur de conscience… Survo

invité(s)

Valérie DREVILLE

Julie BROCHEN

Nathalie RICHARD

Une chronique de Guillaume CHARLET

"Le Suicidé" de Nicolaï Erdman au Théâtre 13 du 6 novembre au 14 décembre Un Vaudeville métaphysique Nicolai Erdmann révolutionne le vaudeville avec "le Suicidé", il nous propose une réflexion profonde sur la place de l’individu dans le totalitarisme russe des années 30 en utilisant tous les ressorts de la comédie satirique. Cette pièce est une critique farcesque de la condition de l'individu au sein d'une collectivité qui dicte sa loi, établit ses propres règles et impose sa logique jusqu'au non sens. Le personnage principal Sémione Sémionovitch, sorte de Charlie Chaplin soviétique, un chômeur entretenu par son épouse et sa belle mère, désire, croit-on, se suicider. Cette méprise plonge peu à peu notre homme dans une spirale infernale : sommé au suicide au nom de l'idéal d'autrui et de ses revendications, cet acte ainsi glorifié fait lentement son chemin au cœur de l'h

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.