Ce soir, un Studio Théâtre consacré à l'actualité du théâtre, avec:

  • Chantal Morel , metteur en scène, et Maryline Even , comédienne, pour "Home " de David Storey (adaptation française: Marguerite Duras) jusqu'au 8 avril au Théâtre Nanterre-Amandiers

Ils sont cinq, sous une tonnelle, ils cherchent la chaise qui leur manque pour se réunir autour de la table. Quand ils seront assis, ils pourront raconter, les rires, les larmes… Jack pourra dire combien est passionnante sa famille, si nombreuse, et on l’écoutera, et on fera attention à lui… Marjorie, elle, expliquera que c’est insupportable Noël avec tous ces gens heureux quand on est seule… Et ça fera du bien… Nous comprendrons peu à peu qui ils sont et quelle est la nature du lieu où ils se trouvent. À travers un dialogue allusif, peuplé de longs silences, le texte de David Storey, magnifquement adapté par Marguerite Duras, reconstitue le climat et l’univers de l’hôpital où ils se trouvent. Home, la maison, le pays natal, l’asile… Pour Chantal Morel, qui monta la pièce une première fois en 1981, le geste va au-delà d’un retour aux sources. «Ce que ce texte disait, c’était la dignité, celle que l’on vole aux plus fragiles, à ceux que l’émotion ou la diffculté de vivre ont amené dans ce lieu (…) Aujourd’hui il dit toujours la dignité, l’humilité, et le don de soi d’un acteur au service de la parole de ceux qui ne peuvent pas pleurer comme des enfants faute d’être rejetés du train en marche, qui n’ont pas le désir de prendre la place de l’autre et seront rejetés du train en marche.»

  • Jean Bellorini pour "Paroles gelées ", d'après Rabelais (différentes oeuvres dont le Quart Livre )

    adaptation Jean Bellorini et Camille de la Guillonnière mise en scène, création lumières Jean Bellorini scénographie Laurianne Scimemi, Jean Bellorini avec Marc Bollengier, François Deblock, Patrick Delattre, Karyll Elgrichi, Samuel Glaumé, Camille de la Guillonnière, Benjamin Guillard, Jacques Hadjaje, Gosha Kowalinska, Clara Mayer, Geoffroy Rondeau, Juliette Roudet, Hugo Sablic

    Paroles gelées, un spectacle avec chansons pour treize comédiens-musiciens-ouvriers de la scène. __

Le spectacle vient de quitter le Théâtre Gérard Philippe de Saint Denis. Il est en tournée :

  • Les 30 et 31 mars en Suisse à Arc en Scène / Théâtre Populaire Romand à La Chaux-de-Fonds

  • Le 5 avril au Carreau, Scène National de Forbach

Le projet est d’adapter l’oeuvre de François Rabelais, principalement le Quart Livre mais en ne s’interdisant pas d’aller « piocher » ailleurs. Le Quart Livre est un voyage allégorique et satirique à travers un monde terrible et inconnu. La navigation aventureuse de Pantagruel vers l’oracle qui révèle la Vérité s’achève avant que l’on aborde l’île de la Dive Bouteille. En effet, c’est sous le voile d’une fiction géographique que Rabelais donne une portée universelle à sa satire. Sous couleur d’étudier les coutumes des îles jalonnant ce voyage en mer, il ne vise qu’à décrire les travers sociaux, religieux et les préjugés de son temps qui y sont ridiculisés et bafoués avec une ironie véhémente. Chacune des escales aux pays imaginaires, chacun des récits devient symbolique et comporte une leçon morale. Toutes les îles, les habitants monstrueux qui y habitent, les créatures marines et les autres phénomènes naturels sont autant d’obstacles sur le chemin de la vérité. Jean Bellorini

  • Peter Brook .

Avant de le retrouver la semaine prochaine dans une Studio Théâtre spécial, portrait de Peter Brook, il nous parle de son actualité:

The Suit

Pour­quoi re­prendre Le Cos­tume , un spec­tacle qui a tourné dans le monde en­tier en fran­çais pen­dant des an­nées? Tout com­mença en Afrique du Sud dans les an­nées 50, quand Can Themba, brillant écri­vain noir, pu­blia une nou­velle qui s’in­ti­tu­lait The Suit . « Cela va chan­ger notre vie, et faire notre for­tune » avait-il dit à sa femme. L’ar­ri­vée de l’apar­theid en dé­cida au­tre­ment. Can Themba dut s’exi­ler au Swa­zi­land où il mou­rut de ra­pi­de­ment de tris­tesse d’al­cool et de mi­sère – ses livres, comme tous ceux des écri­vains noirs, morts ou vi­vants, ayant été in­ter­dits en Afrique du sud. Bien des an­nées plus tard l’idée na­quit d’adap­ter The Suit au théâtre. La pre­mière ver­sion vit le jour à Jo­han­nes­burg puis alla jus­qu’à Londres. C’est de ma­nière na­tu­relle que le trio d’Une Flûte En­chan­tée se réunit à nou­veau pour pré­sen­terThe Suit dans sa langue ori­gi­nelle l’an­glais, fai­sant en­tendre des mu­siques de dif­fé­rentes sources – de Franz Schu­bert à Vio­leta Parra – jouées par un petit or­chestre. Peter Brook – Marie Hé­lène Es­tienne – Franck Krawc­zyk

Les liens

Théâtre Nanterre-Amandiers   Depuis 2002  :  Jean-Louis Martinelli assure la direction du Théâtre des Amandiers.   

Le Théâtre des Bouffes du Nord

Les références

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.