Ce soir dans Studio Théâtre :

  • Jean-Paul Wenzel,

auteur et metteur en scène, et Hammou Graïa , comédien, pour le spectacle "Tout un homme", jusqu'au 9 décembre au Théâtre Nanterre-Amandiers.

Le livreTout un homme (récit) est publié aux éditions Autrement, collection « Littératures ».

Texte et mise en scène Jean-Paul Wenzel.

Avec Hovnatan Avédikian, Fadila Belkebla, Mounya Boudiaf, David Geselson, Hammou Graïa

et les musiciens Hassan Abd Alrahman et Jean-Pierre Rudolph

Ahmed, Mohamed, Leila, Saïd, Omar et les autres sont des personnages de fiction créés par l'auteur pour les besoins du récit. Les épisodes tumultueux, drôles ou tragiques de leur vie sont nourris des rencontres qu'il a faites en Lorraine et d'entretiens menés par l'université de Metz auprès des mineurs maghrébins et de leurs familles.

Tout un homme
Tout un homme © Eric Didym

Le départ du pays, la traversée, l'arrivée en France, la Lorraine, le froid, la mine, la première descente au fond, la peur, la solidarité, les fêtes, les engueulades, les accidents, le bruit, la poussière, les enfants, les femmes, les grèves... La puissance d'évocation de ces hommes, de ces femmes, l'énergie considérable de leur parole ont de bout en bout inspiré l'écriture de Jean-Paul Wenzel, drôle, sensible, à hauteur d'humanité.

  • Jonathan Châtel pour "Le Petit Eyolf", d'après Henrik Ibsen.

Jusqu'au 1er décembre au Théâtre de Vanves.

De retour d'une randonnée en montagne sans avoir écrit une ligne de l'ouvrage philosophique consacré à la « responsabilité humaine » qu'il devait rédiger pendant son séjour, Alfred Allmers retrouve sa femme Rita, qui depuis quelques années se sent délaissée, et leur petit garçon, Eyolf, handicapé depuis un malheureux accident. Il annonce une « transformation ». Désormais, il veut appliquer la responsabilité dans sa vie, devenir un vrai père pour son fils et l'aider à trouver une harmonie entre ses désirs et ce qui est à sa portée. Mais dès la fin du premier acte, Eyolf meurt, noyé dans un fjord. Deux actes restent encore à jouer, qui vont confronter les personnages à la catastrophe qu'ils ont provoquée. En adaptant ce chef-d'oeuvre étrangement méconnu d'Henrik Ibsen, le metteur en scène franco-norvégien Jonathan Châtel tire le portrait de nos sociétés, maladivement obsédées par la perfection. En nous faisant pénétrer le champ de cendres sur lequel Alfred et Rita essayent d'inventer in extremis une existence nouvelle, malgré le deuil, malgré leur incapacité à se retrouver face à eux-mêmes, en dépit de leurs peurs, de leurs aspirations impossibles, il nous renvoie sans concession aux dérèglements de notre monde adulte. Porté par cinq comédiens éblouissants, ce drame âpre et corrosif dissèque l'humain, ses petits arrangements, son incapacité à vivre sans un autre en même temps que son incapacité à se résoudre à cette nécessité. Une pièce d'une lucide et nécessaire férocité.

  • Philippe Adrien , metteur en scène, pour le spectacle "Exposition d'une femme - Lettre d'une psychotique à son analyste", d'après Blandine Solange. Mise en scène Philippe Adrien. Avec Marie Micla et Patrick Démerin

  • Jan Fabre : rencontre au Théâtre de Gennevilliers à l'occasion des Solos qu'il y présente.

__

Les liens

Théâtre Nanterre-Amandiers   Depuis 2002  :  Jean-Louis Martinelli assure la direction du Théâtre des Amandiers.   

T2G Théâtre de Gennevilliers

Théâtre de la Tempête Paris, Vincennes.

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.