Deuxième journée de festival pour l'équipe de Summertime , qui vous emmène ce soir écouter les concerts de Youn Sun Nah et de l'Orchestre National de Lyon... une soirée de fête avant de nous retrouver demain en compagnie d'un artiste exceptionnel...

Jazz à Vienne 2014
Jazz à Vienne 2014 © Radio France

Rendez-vous donc ce soir pour deux concerts exceptionnels en direct !

Orchestre National de Lyon
Orchestre National de Lyon © Radio France

Leonard Slatkin est le fils du violoniste et chef d’orchestre Felix Slatkin et de la violoncelliste Eleanor Aller, membres fondateurs du célèbre Hollywood String Quartet .

Il dirige depuis septembre 2011 l’Orchestre National de Lyon. Principalement consacré au répertoire symphonique depuis 1983, cet ensemble de 104 musiciens multiplie aujourd’hui les collaborations et les créations avec le jazz. Sous la houlette de ses chefs, l’ONL s’est attaqué à Pierre Boulez, Steve Reich, Marc-André Dalbavie, Michael Jarrell ou, plus récemment, à Thierry Escaich, Édith Canat de Chizy et Kaija Saariaho. Leonard Slatkin poursuit cette politique ambitieuse et développe la richesse du répertoire avec une intégrale Ravel dont le second volume est paru en 2013.Le chef américain rencontre cette fois le pianiste de jazz italien Stefano Bollani . Révélé par Enrico Rava, Bollani s’est rapidement affirmé comme l’un des musiciens parmi les plus talentueux et les plus prolifiques de la Péninsule, puis d’Europe. Éclectique, il revendique tout autant son lyrisme latin que la facétie, sinon l’ironie, qui caractérisent son jeu. Tout en collaborant avec le gotha du jazz (de Phil Woods à Martial Solal ou Chick Corea, en passant par Pat Metheny ou Bobby McFerrin), le Florentin a notamment produit pour le label ECM, 13 albums avec le trompettiste Enrico Rava.

Youn Sun Nah
Youn Sun Nah © Sung Yull Nah

Depuis son album Reflet (2001),Youn Sun Nah,la chanteuse coréenne accumule les heureuses surprises. Consacré dix ans plus tard, Same Girl (2011) a finalement tourné au triomphe : Prix de l'Académie du Jazz en France, disque d'Or et un cortège de récompenses dans toute l’Europe. Lento (2013), son huitième et dernier opus en date, vient enrichir ce palmarès remarquable.

L’intelligence de la diva de Séoul est de se tenir à l’écart du jazz pur, loin des fantasmes qu’éveillent la note bleue, la veine glamour et les standards. Same Girl s’ouvrait pourtant sur My Favorite Things exploré de façon inédite, solo, en un dialogue lunaire et ascétique avec un simple piano à pouce. La troublante vocaliste colore ainsi de sa personnalité différents domaines de la musique populaire et de la chanson, du Enter Sandman de Metallica àLa Chanson d’Hélène de Philippe Sarde.

Improvisatrice exceptionnelle, elle possède une palette de timbres et de couleurs rares. Son chant singulier, en coréen, en anglais, espagnol, portugais ou français, tout en nuances et subtilités harmoniques, reste peu comparable. Youn Sun Nah alterne aujourd’hui les apparitions en duo (avec Ulf Wakenus, qui fut à partir de 1997 le guitariste du quartet d’Oscar Peterson ) et en quartet. Après avoir envoûté le public viennois en 2013, elle revient cette fois en artiste résidente et notamment au Théâtre Antique avec cette même soif d’aventure.

Toute la programmation de Jazz à Vienne:

Pour toutes les infos pratiques sur le festival, rendez-vous sur leur site officiel! C'est simple, il suffit de cliquer ici !

Evénement(s) lié(s)

Jazz à Vienne 2014

Les liens

Suivez Summertime sur Facebook!  Toute l'actualité autour de l'émission et plus encore sur notre Facebook officiel.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.