Louis Sclavis
Louis Sclavis © Luc Jennepin / ECM Records

A l’occasion de la sortie de son nouvel album « Silk and Salt » Louis Sclavis, Clarinettiste, compositeur et improvisateur français est l’invité de Summertime. Il jouera trois titres en live accompagné de Gilles Coronado à la guitare et Benjamin Moussay au piano.

Sur les routes de la soie et du sel, est une déambulation vers l’Asie Centrale. Le clarinettiste a réalisé cet album avec Benjamin Moussay au piano et clavier, Gilles Coronado à la Guitare et aussi le grand maitre des percussions iraniennes : Keyvan Chemirani.

Louis Sclavis
Louis Sclavis © Radio France

Figure de proue de la musique improvisée européenne, Louis Sclavis incarne les aspirations et les ambitions d'une génération venue à la musique dans le sillage du free jazz et de son acclimatation en France par des musiciens revendiquant leur désir d'autonomie esthétique et de pratiques nouvelles. Passé par des collectifs – tel le Workshop de Lyon – emblématiques de ces nouvelles approches, leader de groupes conçus autour de « projets » artistiques volontiers transdisciplinaires, Sclavis s'est imposé, en outre, sur des instruments demeurés longtemps marginaux dans le jazz moderne – saxophone soprano, clarinette, clarinette basse – embrassant un ensemble de références excédant très largement le seul champ du jazz au profit d'une sensibilité originale qui fait désormais référence. Compagnon de route de la plupart des grandes figures de l'improvisation, le clarinettiste défend, avec une constance farouche, l'exploration engagée de l'instant, le hasard heureux des rencontres impromptues et la liberté de la création individuelle… (Médiathèque de la cité de la musique)

Silk And Salt

Selon Sclavis la musique contemporaine aventureuse est assez large pour embrasser et accueillir toutes les traditions pourvu qu’elles soient complémentaires : “‘Silk and Salt’ reflète mon désir d’emprunter pour cette œuvre une route renvoyant à tout un imaginaire nomade propre à l’Asie centrale, mais aussi de me confronter à l’idée de l’émigration et à ce que cela signifie pour l’histoire du monde.” Pour ce faire Sclavis a imaginé une musique déambulatoire partant du jazz pour s’en éloigner de diverses manières et y revenir à travers des mélodies errantes et des rythmes en évolutions permanentes.

Enregistré au Studio La Buissonne, près d’Avignon, en mars 2014, Silk and Salt Melodies est le 10e album de Louis Sclavis pour ECM après Rouge (1991), Acoustic Quartet (1993), Les violences de Rameau (1995/6), L’affrontement des prétendants (1999), Dans la nuit (2000), Napoli’s Walls (2002), L’imparfait des langues (2005), Lost on the Way (2008), et Sources (2011).

On trouve dans la discographie de Sclavis de nombreux disques à thème, allant de l’hommage flamboyant à la musique de Rameau à l’évocation de l’œuvre picturale de l’artiste Ernest Pignon-Ernest, en passant par la composition d’une partition originale pour un film muet du cinéaste Charles Vanel… Avec son groupe actuel le clarinettiste s’est laissé guider principalement par les qualités musicales propres à chacun de ses partenaires et à leur capacité à créer des modèles de composition originaux.

Avec l’introduction de Kevyan Chemirani dans ce contexte déjà particulier, l’éventail des références s’est agrandi encore. Un certain nombre des nouvelles compositions prennent les rythmes traditionnels de la musique iranienne comme point de départ.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.