Ce soir, Summertime vous invite à revivre le superbe moment passé en compagnie de Randy Weston le 16 mars dernier dans nos studios. Une légende du piano et du jazz qui n'as jamais cessé de chercher les racines primales de cette musique que nous aimons tant...L'Afrique, berceau du monde, berceau du jazz, est à l'honneur ce soir!

Randy Weston est un monument vivant du jazz. Bientôt 88 ans et toujours en grande forme, il vient de sortir un nouvel album, "The Roots of the Blues" , avec son camarade de toujours, le saxophoniste Billy Harper.

Randy Weston
Randy Weston © Jules Allen

On retrouve le style exceptionnel de Weston dans toute sa flamboyance sur sa nouvelle composition « Blues to Africa » , dont le titre semble bien résumer la perspective philosophique du pianiste. Ecoutez les premières mesures et le grondement des accords de Weston . « Le registre le plus grave représente à la fois la terre et l’éléphant, et la manière dont ce dernier se déplace a influencé la façon dont les basses sont utilisées sur « Blues to Africa » » . De fait, l’introduction du morceau fait irrémédiablement penser au majestueux pachyderme. « Peut-être cela est-il dû au fait que je suis moi-même bien en chair » , dit-il en riant, « mais il n’en reste pas moins que c’est bien la manière dont marchent les éléphants » qui a inspiré ces accords. « J’adore les sonorités du piano dans son registre le plus grave ; et vous n’obtenez un son comme celui là que sur un Bosendorfer » , qui possède des notes supplémentaires dans les basses.

La collaboration entre Randy Weston et Billy Harper remonte à l’été 74, lorsque Randy réalisa sa première tournée importante en Europe. Leur entente repose en grande sur l’amour qu’ils partagent pour les sonorités les plus sombres de leur instrument. Le premier témoignage discographique de leur collaboration est le fruit de l’enregistrement d’un concert donné par Weston le 5 juillet 1974 au festival de Montreux. Gil Evans figurait également à l’affiche de l’événement cette année-là, tout comme l’Art Ensemble of Chicago . Aussi, Randy demanda-t-il à Billy Harper , qui jouait dans la formation d’Evans , et au batteur Don Moye , de venir se joindre à son trio. Le disque qui en résulta sortit sur Freedom label avant de faire l’objet d’une réédition chez Arista Records.

Randy Weston
Randy Weston © Jules Allen

Selon Weston , l’une des principales raisons de la réussite de sa collaboration avec Billy Harper tient à la capacité du saxophoniste à tenir une note et à la faire chanter. Cette dimension du jeu de Harper apparaît avec évidence dans la version donnée ici de « The Healers » de Weston , tout particulièrement dans les premières interventions du saxophoniste. « Ce morceau est un hommage à nos ancêtres de la civilisation du Nil » , explique Weston . « Ils sont à l’origine de ce que nous faisons aujourd’hui » .

Pour bien comprendre la musique de Randy Weston , il est nécessaire d’évoquer l’influence essentielle de Duke Ellington . Certes, Ellington a joué un rôle majeur dans le parcours de nombreux musiciens de la génération de Weston mais, bien plus, son style est à la source-même de la technique de Randy . Après être revenu du Maroc au début des années 70, ce dernier se plaça sous l’égide d’Ellington qui appréciait sa manière de jouer. Encouragé par sa soeur Ruth Ellington , Duke décida d’enregistrer Randy sur son label. Ce dernier eut une durée de vie relativement brève mais Arista réédita plus tard le disque sous le nom de « Blues to Freedom » . Le thème même de la chanson d’Ellington parle tout particulièrement à Randy . « Le train A passait par Brooklyn et nous offrait la possibilité de nous rendre directement à Manhattan. D’autre part, ce morceau a été écrit par une de mes idoles. Billy Strayhorn. Comme les vieux bluesman, Billy a essayé de restituer le bruit du train avec cette composition » , un son décrit par l’écrivain Albert Murray comme l’ « onomatopée du rail », et que Weston parvient à évoquer à merveille dans l’introduction du morceau.

Randy Weston
Randy Weston © Jules Allen

Ce soir, rédécouvrez l'interview mémorable que Randy Weston a bien voulu nous accorder en mars dernier!

Les liens

Suivez Summertime sur Facebook!  Toute l'actualité autour de l'émission et plus encore sur notre Facebook officiel.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.