Les classiques du Jazz :

Louis Armstrong, Duke Ellington, Sonny Rollins ou Charlie Parker ont écrit les premiers chapitres décisifs de l’histoire du jazz. Nous redécouvrirons chaque soir une de leurs plus célèbres compositions, celles que l’on fredonne parfois sans en connaître l’auteur.

Ernestine Anderson a aujourd'hui 82 ans mais en 1960 elle interprétait déjà ce classique de Duke Ellington "It Don't Mean A Thing If You Ain't Got That Swing".

Un témoin dans l’histoire :

Qu’ils soient musiciens de Blues, de Jazz, de Soul, de Gospel ou de Funk, ils ont tous un vécu, une destinée qui s’est construite pas à pas au hasard de rencontres fortuites sur scène ou en studio. Ces tranches de vie sont des témoignages uniques recueillis au fil des décennies. Nous vous les ferons entendre tout au long de l’été. Nous vous donnerons aussi la parole, à vous tous, amateurs anonymes qui vibrez sur les mélodies illustres des légendes d’hier ou d’aujourd’hui, et avez été les témoins d’un événement jazz mémorable…

Koko Taylor fut la reine du blues jusqu'à sa disparition en juin 2009 et avait connu le succès dès 1965 sur le label Chess Records avec son titre "Wang Dang Doodle" qu'elle interprétait à chaque concert même quand les conditions n'étaient pas réunies.

L’invité du jour :

« Summertime » est un espace d’expression libre et ouvert. Nous accueillerons donc chaque soir de vrais passionnés de jazz (Musiciens, collectionneurs, journalistes, producteurs…) pour des conversations enthousiastes, et pourquoi pas, quelques sessions acoustiques offertes par nos invités, en studio et en direct.

Le cinéaste Michael Radford nous présente ce soir son dernier long métrage intitulé "Petrucciani", consacré à ce grand pianiste disparu en janvier 1999.

Christophe Geudin et Frédéric Goaty (respectivement rédacteur en chef du magazine Funk-U et directeur de la rédaction du mensuel Jazz Magazine) font le point sur l'actualité jazz-funk de cet été 2011.

Où êtes-vous ce soir ?

C’est bien connu, toute la France jazz frétille durant l’été. « Summertime » vous rendra compte des petites et grandes prestations à l’affiche des clubs et festivals de France et de Navarre.

Huit villages du Var vont vibrer au son du jazz grâce à Samuel Thiébaut, programmateur du festivalJazz à Tout Var, qui se tient du 15 au27 août.

Un instant de pur bonheur !

Le répertoire jazz recèle parfois de petits joyaux qui ont fait la gloire des icônes du 20ème siècle. Souvent captés en public, ces instants de communion entre les musiciens et le public méritent d’être connus de tous. Nous vous proposerons de découvrir ou redécouvrir ces moments de grâce, ces performances époustouflantes, ces interprétations profondément émouvantes qui nous ont fait frissonner depuis des décennies…

Alors que l'on s'apprête à commémorer les 20 ans de sa disparition, survenue le 28 septembre 1991, nous vous proposons ce soir de retrouver Miles Davis en concert en 1981 au Japon.

Les titres diffusés ce soir dans l'émission :

Ernestine Anderson "It Don't Mean A Ting (If It Ain't Got That Swing)" (album "My Kinda Swing", 1960)

Koko Taylor "Wang Dang Doodle" (album "Koko Taylor", 1969)

Michel Petrucciani "September Song" (album "Playground", 1991)

Michel Petrucciani "Take The A train" (album "Piano solo/Live francfort", 1997)

Michel Petrucciani "Caravan" (album "Concerts inédits", 1999)

Afrocubism "Jarabi" (album "Afrocubism", 2010)

Alfio Origlio "Biancavilla" (album "Ascendances", 2004)

Albert King "The Sky Is Crying" (album "Years Gone By", 1969)

Hadouk Trio "Dididi" (album "Air Hadouk", 2009)

Booker T Jones "Walking Paper" (album "The Road From Memphis", 2011)

Pierrick Pedron "Nonagon's Dance" (album "Cheerleaders", 2011)

Syl Johnson "Fonk You" (album "Deep Funk", 2010)

Miles Davis "Jean-Pierre" (album "We Want Miles", 1982)

Les liens

Le festival Jazz à tout Var

Le Festival Vague de Jazz

Le Magazine Funk U

Jazz Magazine

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.