Jason Moran
Jason Moran © Radio France / Patric Mcbride

Blue Note fête 75 années de productions de premier ordre. Le label américain fondé par deux juifs allemands a fait les belles heures du jazz. Depuis sa fondation en 1939, Blue Note a su imposer une identité graphique à des pochettes de disques devenues des classiques en elles-mêmes. Plus que de la musique donc, Blue Note a créé un univers chéri par les jazz fans. On mentionne inlassablementFrancis Wolff et ses photographies légendaires, un peu moins le designer des pochettes Reid Miles . Sans lui, la touche Blue Note n’aurait peut-être pas tant marqué les esprits. Côté musique il y a bien sûr les Jazz Messengers d’Art Blakey ou le quintet d’Horace Silver , deux formations phares ou « all-stars » du label ! L’écurie Blue Note a ses héros. Parmi eux on compte Grant Green, , Sonny Rollins , Donald Byrd , Wayne Shorter , McCoy Tyner , Jimmy Smith ouHerbie Hancoc k entre autres… Comme de coutume dans le jazz, l’histoire de Blue Note est faite d’une succession infinie d’histoires, d’anecdotes, de photographies que deux livres retracent en ce 75ème anniversaire.

Blue Note, Le meilleur du jazz depuis 1939 de Richard Havers (éd. Textuels)

Blue Note de Michael Cuscuna. Un portfolio monté avec les photos du co-fondateur du label, Francis Wolff et agrémenté d’une introduction de Michael Cuscuna, le directeur du label depuis 1984 !

Toute une histoire qu’Elsa a le privilège de raconter aux côtés de Jason Moran . Cette figure majeure de Blue Note version 21è siècle est l’invité de marque de la deuxième heure ! À 39 ans, le pianiste y sort un énième album. Après In My Mind : Monk at Town Hall , une performance autour de Monk menée en 2007, All Rise rend hommage à Fats Waller. Un intérêt porté à l’histoire du jazz plus qu’intéressant pour cette soirée qui en remonte les pentes bleues.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.