Antonio Zambujo
Antonio Zambujo © radio-france

Comme chaque semaine jusqu'à la fin du mois de décembre, nous commençons notre émission hebdomadaire avec un titre extrait du magnifique coffret Jazz Magazine/Jazzman , regroupant une centaine de titres, standards reconnus ou en passe de l’être, sur cinq CD. Un coffret remarquable qui mêle toutes les époques du jazz. Ce soir, c'est un titre de Tigran Hamasyan que nous écoutons, avant son concert du 1er décembre à la Cité de la Musique .

Nous enchaînons ensuite sur les nouveautés musicales de trois futurs invités de l'émission :

  • Stéphane Kerecki (qui viendra avec son trio le dimanche 27 janvier 2013) en concert à Paris, au Sunside, les 30 novembre et 1er décembre ,

  • Médéric Collignon (qui sera avec nous le dimanche 23 décembre prochain) en concert à Paris, à l'Espace Pierre Cardin le 30 novembre (voir ci-dessous).

  • Eric Bibb (qui cloturera l'année 2012 de Summertime le dimanche 30 décembre) en concet à Paris, au Café de la Dance le 2 décembre prochain ,

Le temps d'écouter une nouveauté réunissant la bandéoniste Helena Ruegg, le tubiste Michel Godard et le guitariste Quique Sinesi et il est l'heure de retrouver notre invité du jour.

Le chanteur et guitariste Antonio Zambujo vient vous saisir en douceur avec sa voix chaleureuse et sa guitare acoustique pour un fado qui croise le jazz et la pop, un fado ouvert sur le monde actuel. Il vient vous faire découvrir ses chansons, son univers musical et ses morceaux préférés pour un "Summertime" délicieusement lusophone.

Antonio Zambujo dans le studio 61 de France Inter
Antonio Zambujo dans le studio 61 de France Inter © Radio France
Antonio Zambujo en live dans Summertime
Antonio Zambujo en live dans Summertime © Radio France

Evénement(s) lié(s)

Histoires de Jazz par Frédéric Goaty

Giovanni Mirabassi Trio en concert au Jazz Club du Thou

Médéric Collignon en concert au New Morning, à Paris

Romain Collin Trio en concert au Sunset

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.