La vision des couleurs est un sujet qui a, durant des siècles, provoqué un intérêt passionné de la part des plus grands artistes, philosophes, et scientifiques. Le premier traité qu’écrivit le jeune Spinoza concernait l’arc en ciel, la découverte la plus joyeuses du jeune Newton concernait la composition de la lumière blanche ; le grand-œuvre de Goethe sur la couleur débute, comme celui de Newton, avec un prisme ; Schopenhauer, Thomas Young, Hermann von Helmholtz, et James Clerk Maxwell durant le 19ème siècle, ont tous été fascinés par le problème des couleurs ; et la dernière œuvre de Ludwig Wittgenstein a été ses Remarques sur la couleur . Et pourtant, la plupart d’entre nous, la plupart du temps, nous négligeons ce grand mystère.

Oliver Sacks. Un anthropologue sur Mars .

Abeille
Abeille © Radio France

Si le lecteur, lors d’un séjour à la campagne, s’installe en plein air pour déjeuner, et si son repas comprend du miel, il se peut que les abeilles, attirées par l’arôme, viennent s’attabler à ses côtés. Voilà pour lui l’occasion de faire une expérience toute simple, pour laquelle il n’a besoin que d’un morceau de papier rouge et de deux morceaux de papier bleu, tous trois de la même grandeur, et d’un peu de patience. Eloignons le récipient qui contient le miel, après en avoir déposé quelques gouttes sur l’un des papiers bleus, que nous plaçons alors sur la table. Il ne faudra pas longtemps pour que les abeilles qui sont là découvrent les gouttes de miel et se mettent à les goûter. Elles remplissent leur jabot, retournent à la ruche [le confient à leurs sœurs] et reviennent quelques minutes plus tard pour continuer à profiter de cette aubaine… Laissons les abeilles aller et venir quelques fois, puis posons sur la table, à gauche et à droite du morceau de papier bleu qui y est déjà l’autre morceau de papier bleu et le morceau de papier rouge, en ayant bien soin de ne pas mettre de miel dessus ; enlevons alors le papier [bleu au centre] sur lequel nous avions déposé du miel. Les abeilles ne s’intéresseront pas le moins du monde au papier rouge, alors qu’elles ne cesseront de voltiger autour du papier bleu et de s’y poser, bien qu’il n’y ait rien dessus et qu’aucune odeur de miel ne les y attire. Elles ont donc remarqué que le miel était [auparavant] sur le papier bleu, et elles distinguent donc le bleu du rouge. On a déduit d’expériences de ce genre que les abeilles voient les couleurs. Toutefois le problème n’est pas si simple, et cette conclusion était prématurée.

Karl von Frisch. Vie et mœurs des abeilles .

Articles scientifiques

-Cheeseman JF, Winnebeck EC, Millar CD, et coll . General anesthesia alters time perception by phase shifting the circadian clock. Proceedings of the National Academy of Sciences USA , 2012, 109:7061-6. -Lee JJ. Drugged honeybees do the time warp. Science Now , 16 April, 2012. -Lunau K, Papiorek S, Eltz T, et coll . Avoidance of achromatic colours by bees provides a private niche for hummingbirds. Journal of Experimental Biology , 2011, 214:1607-12. -Menzel R, Kirbach A, Haass WD, et coll . A common frame of reference for learned and communicated vectors in honeybee navigation. Current Biology , 2011, 21:645-50. -Collett TS, Collett M. Memory use in insect visual navigation. Nature Reviews Neuroscience , 2002, 3:542-52.

Programmation musicale

  1. Mayer Hawthorne - The Walk (2011)
  2. Rouge Rouge - Décide-toi (2002)
  3. Eels - Flyswatter (1999)
  4. Niuver - C'est toi que j'aime (2012)

    Evénement(s) lié(s)

"Les Battements du Temps" - Rencontres transdisciplinaires du Centre d’Études du Vivant.

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.