Nous sommes de cette étoffe sur laquelle naissent les rêves.

Shakespeare .La Tempête.

__

Vous êtes la musique tant que dure la musique.

T. S. Eliot Four Quartets.

Certains sons […] disent en nous quel « ancien temps » il fait actuellement en nous.

Pascal Quignard. La haine de la musique.

Une ou deux personnes [atteintes de maladie d’Alzheimer] commencent alors à chanter [avec la musique], d’autres se joignent à elles, et bientôt le groupe entier de personnes – dont la plupart étaient virtuellement muettes auparavant – chante ensemble. Ensemble est un terme essentiel, car une sensation de communauté apparaît, et ces patients, qui semblaient irréductiblement isolés par leur maladie sont capables, au moins pour un temps, de reconnaître les autres et de nouer des liens avec eux. […] Une fois qu’on a vu de telles réponses, on sait qu’il y a toujours [chez ces personnes] un moi qui peut être convoqué, même si la musique, et seule la musique, peut le convoquer. […]La musique n’est pas un luxe pour ces personnes, mais une nécessité, et peut exercer le pouvoir extraordinaire de les faire réapparaître, à leurs yeux, et aux yeux des autres.__

Oliver Sacks. Musicophilia.

__

Seul l’art a le pouvoir de tirer la souffrance de l'abîme.

Aharon Appelfeld. L’héritage nu.

Les liens

L'Arbre à Mains

Les couleurs de l'oubli Page de l'ouvrage sur le site des éditions de l'Atelier.

Espace national de réflexion éthique sur la maladie d’Alzheimer

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.