Cette émission est une rediffusion de l'émission du 9 juin 2012

Cette émission est une rediffusion du 9 juin 2012

« On dit de certaines pluies qu’elles martèlent. D’autres qu’elles tambourinent. D’autres qu’elles crépitent. Ces images, indépendamment de l’impression de vérité qu’elles procurent, sont à proprement parler extraordinaires – un tambourin, un feu, un marteau – pour dire la pluie. De telles images conduisent alors à inverser la comparaison à leur source.
Ce ne fut pas la pluie qui tambourinait.
Ce fut le tambourin qui appelait la pluie. »
Pascal Quignard. La haine de la musique.

« La musique a le merveilleux pouvoir de nous rappeler, d’une manière vague et indéfinie, ces puissantes émotions qui étaient ressenties, en dehors de l’usage des mots, durant ces âges depuis longtemps révolus [qui ont précédé l’émergence du langage humain articulé]. »
Charles Darwin. L’expression des émotions chez l’homme et les animaux.

« Je recherche le tarabustant sonore datant d’avant le langage. »
Pascal Quignard. La haine de la musique.

« Le fait que la musique des baleines et la musique humaine aient tant de caractéristiques communes, alors que nos derniers ancêtres communs datent d’il y a environ soixante millions d’années, suggère que la musique a précédé l’émergence de l’espèce humaine, et que, plutôt que d’être les inventeurs de la musique, nous sommes des tard-venus sur la scène musicale. »
Patricia Gray, Bernie Krause, Jelle Atema, et coll. La musique de la nature et la nature de la musique. In : Science 2001.

« De nombreux types de chants [de baleines à bosse] se sont propagés rapidement, et de manière répétée, comme des vagues culturelles, durant onze ans, dans une même direction, vers l’Est, à travers les populations [de baleine] de l’Océan Pacifique Sud. Ceci constitue la première description d’un changement culturel dynamique, répété, se répandant à travers de multiples populations, à une aussi grande échelle géographique. […]
Le niveau, le taux, et l’échelle de [cette transmission culturelle] est sans équivalent chez tout autre animal non humain. »
Ellen Garland, Anne Goldizen, Melinda Rekdahl, et coll. Une transmission culturelle horizontale dynamique du chant des baleines à bosse à l’échelle des bassins océaniques. In : Current Biology 2011.

Articles scientifiques :

  • Balter M. Archaeology. Early dates for artistic Europeans. Science 2012, 336:1086-7.

  • Callaway E. Archaeology. Date with history. Nature 2012, 485:27-9.

  • Garland EC, Goldizen AW, Rekdahl ML, et coll. Dynamic horizontal cultural transmission of humpback whale song at the ocean basin scale. Current Biology 2011, 21:687-91.

  • Conard NJ, Malina M, Münzel SC. New flutes document the earliest musical tradition in southwestern Germany. Nature 2009, 460:737-40.

  • Adler DS. Archaeology: The earliest musical tradition. Nature 2009, 460:695-6.

  • Pringle H. Society for American Archaeology meeting. Signs of the first whale hunters. Science 2008, 320:175.

  • Douglas MS, Smol JP, Savelle JM, et coll. Prehistoric Inuit whalers affected Arctic freshwater ecosystems. Proceedings of National Academy of Sciences USA 2004, 101:1613-7.

  • Gray PM, Krause B, Atema J, et coll. Biology and music. The music of nature and the nature of music. Science 2001, 291:52-4.

  • Noad MJ, Cato DH, Bryden MM, et coll. Cultural revolution in whale songs. Nature 2000, 408:537.

  • Balter M. Archaeology. Early dates for artistic Europeans. Science 2012, 336:1086-7.

Livres :

  • Bernie Krause. Chansons animales et cacophonie humaine : Manifeste pour la sauvegarde des paysages sonores naturels. Actes Sud/FCAC 2016

  • Bernie Krause. Le grand orchestre animal. Flammarion 2013

  • Daniel Heller-Roazen. The fifth hammer. Pythagoras and the dysharmony of the world.Zone Books, 2011.

  • Pascal Quignard. Sur le jadis. Grasset, 2002.

  • Pascal Quignard. La haine de la musique. Folio, 1996.

  • Peter Høeg. Smilla et l’amour de la neige. Points Seuil, 1996.

  • Leonard B. Meyer. Emotion et signification en musique. Actes Sud, 2011.

  • Jean Claude Ameisen. Sur les épaules de Darwin. Retrouver l’aube. Actes Sud, Babel, 2016.

En ligne: Charles Darwin. The expression of the emotions in man and animals. [L’expression des émotions chez l’homme et les animaux]. In : The Complete Work of Charles Darwin Online,

Agenda:

Du 2 juillet 2016 au 8 janvier 2017, exposition inspirée de l’œuvre de Bernie Krause, musicien, bioacousticien: « Le grand orchestre des animaux ». Fondation Cartier pour l’Art contemporain, 261 Bd Raspail, 75014 Paris.

Site: Le grand orchestre des animaux

L'émission diffusée le vendredi 15 juillet à 11h était la suite de celle-ci,

Les bruits du monde

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.