Elle me rappela Amy, une patiente qui était devenue sourde à l’âge de neuf ans et qui lisait si bien sur les lèvres que j’oubliais souvent qu’elle était sourde.Un jour, alors que je me détournais distraitement d’elle pendant que je lui parlais, elle me dit brusquement « Je ne peux plus vous entendre. »Je lui dis « Vous voulez dire que vous ne pouvez plus me voir. »« Vous pouvez appeler cela voir » me répondit-elle « mais moi, je le ressens comme entendre. »Amy, bien que complètement sourde, continuait à construire dans son esprit le son des paroles.

Oliver Sacks, L’œil de l’esprit .

Cette émission est une rediffusion de l'émission du 6 avril 2013

Articles scientifiques

Petkov CI, Belin P. Silent reading: does the brain 'hear' both speech and voices? Current Biology 2013, 23:R155-6.

Perrone-Bertolotti M, Kujala J, Vidal JR, et coll . How silent is silent reading? Intracerebral evidence for top-down activation of temporal voice areas during reading. Journal of Neuroscience 2012, 32:17554-62.

Yao B, Belin P, Scheepers C. Silent reading of direct versus indirect speech activates voice-selective areas in the auditory cortex. Journal of Cognitive Neuroscience 2011, 23:3146-52.

Calvert GA, Bullmore ET, Brammer MJ, et coll . Activation of auditory cortex during silent lipreading . Science 1997, 276:593-6.

McGurk H, MacDonald J. Hearing lips and seeing voices. Nature 1976, 264:746-8.

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.