Je le trouvai et le nommai, étant versé dans le latin des classifications ; Ainsi je devins le parrain d’un papillon, et le

premier à le décrire. Et je ne veux pas d’autre gloire...

[…]

Il [ce papillon] transcendera sa poussière. De sombres tableaux, des trônes, les statues qu’embrassent les pèlerins, les poèmes qui mettent des milliers d’années à mourir, ne font que singer l’immortalité de cette étiquette rouge sur un petit papillon.

Vladimir Nabokov . Une découverte .

Les mystères du mimétisme exerçaient sur moi une attirance particulière. Ces phénomènes exprimaient une perfection artistique habituellement associée aux œuvres créées par l’homme. […] Quand une mite ressemble à une guêpe par sa couleur et par sa forme, elle marche et bouge ses antennes aussi comme une guêpe, et non comme une mite. Quand un papillon […] ressemble à une feuille, non seulement tous les traits de la feuille sont magnifiquement rendus, mais des marques qui miment les trous creusés par des larves dans la feuille sont généreusement ajoutés. […] Je découvrais dans la nature les délices gratuits que je cherchais dans l’art. Tous deux étaient une forme de magie, tous deux étaient des jeux faits d’un entremêlement d’enchantements et de illusion.

Vladimir Nabokov . Parle, mémoire. Une autobiographie revisitée .

L’histoire de Nabokov peut nous apprendre quelque chose d’important sur l’unité de la créativité, et l’erreur qu’il y a dans notre façon traditionnelle de séparer art et science.

Stephen Jay Gould . Pas de science sans imaginaire, pas d’art sans réalité : Les lépidoptères de Vladimir Nabokov.

__

Extraits cités :

  • Vladimir Nabokov. A discovery. In : Nabokov's Butterflies : Unpublished and uncollected writings. Brian Boyd, Robert Michael Pyle, eds. Beacon Press, 2000.
  • Stephen Jay Gould. Cette vision de la vie : Dernières réflexions sur l'histoire naturelle [I have landed: The end of a beginning in natural history]. Seuil, 2004.
  • Vladimir Nabokov. Notes on neotropical plebejinae (Lycaenidae, Lepidoptera). [Psyche : A Journal of Entomology 52 : 1-61, 1945](http://www.hindawi.com/journals/psyche/1945/065236 /abs/ )
  • Kurt Johnson, Steve Coates. Nabokov's Blues: The scientific odyssey of a literary genius. Zoland Books, 2000.
  • Charles Darwin. L'origine des espèces. Flammarion, 2008.
  • L’œuvre de Charles Darwin (en anglais) se trouve sur le site: [http://darwin-online. org.uk/ ](http://darwin-online. org.uk/ )
  • Vladimir Nabokov. Speak, memory : an autobiography revisited. Penguin classics, 2009.

Articles scientifiques :

  • Prud’homme B, Minervino C, Hocine M, et coll. Body plan innovation in treehoppers through the evolution of an extra wing-like appendage. Nature 473:83-6, 2011.
  • Moczek A. Evolutionary biology : The origins of novelty. Nature 473:34-5, 2011.
  • Van't Hof AE, Edmonds N, Dalikova, et coll. Industrial melanism in british peppered moths has a singular and recent mutational origin. Science,www.sciencexpress.org/10.1126 : 1-4, 14 april 2011.
  • Vila R, Bell C, Macniven R, et coll. Phylogeny and palaeoecology of Polyommatus blue butterflies show Beringia was a climate-regulated gateway to the New World. [Proceedings of the Royal Society of London, pp. 1-8, 26 January 2011](http://rspb.royalsocietypublishing.org/content/ear ly/2011/01/25/rspb.2010.2213.full.pdf+html ).
  • Vladimir Nabokov. Notes on neotropical plebejinae (Lycaenidae, Lepidoptera). [Psyche : A Journal of Entomology 52:1-61, 1945](http://www.hindawi.com/journals/psyche/1945/065236 /abs/)

Les références

L'équipe

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.