Cette émission est une rediffusion de l'émission du 12 mai 2012

Observer les autres est l’une des activités favorites des jeunes primates. […] Imaginez que le proverbe ‘il faut tout un village pour élever un enfant’ s’applique aussi aux babouins, aux éléphants, ou aux dauphins : il en découlera une vision entièrement différente de la vie sociale des animaux.

Frans de Waal. The ape and the sushi master. [Quand les singes prennent le thé]

__

Bumblebee October 2007-3a
Bumblebee October 2007-3a © wikimedia commons / CC / Alvesgaspar

Les bourdons sont des voleurs. En plus de se comporter en pollinisateurs légitimes – recueillant le nectar et le pollen et transportant le pollen de fleurs en fleurs – les bourdons contournent les structures des fleurs qui assurent leur pollinisation, en mordant la base de la corolle, et en y faisant un trou pour dérober le nectar. […] Le vol de nectar est socialement transmis, de bourdon voleur à bourdon naïf, mais cet apprentissage ne requiert pas l’observation d’un voleur en train d’accomplir son forfait. C’est la découverte de l’effraction sur la scène du vol qui, en l’absence du voleur, permet au bourdon naïf d’apprendre à devenir un voleur. […]En ce qui concerne la transmission sociale du vol de lait chez les mésanges, des études ont montré que des oiseaux naïfs apprenaient aussi bien à ouvrir des bouteilles de lait et à voler le lait, lorsqu’ils étaient mis en présence de bouteilles de lait déjà ouvertes, que lorsqu’ils étaient mis en présence d’un voleur en train d’opérer. Ainsi, chez les bourdons, comme chez les oiseaux, la simple observation des modifications de l’environnement causées par un comportement nouveau favorise autant la transmission sociale que l’observation de ce comportement nouveau.

David Sherry. Un apprentissage social : le vol de nectar se répand socialement chez les bourdons. Current Biology , 2008.

Peut-être certains de vos lecteurs aimeraient-ils prendre connaissance de quelques détails supplémentaires concernant les bourdons qui percent des trous dans les fleurs et en extraient ainsi le nectar. […][J’ai observé que] certaines abeilles à miel se sont mises à percer des trous [comme les bourdons], et d’autres les ont copiées. […] Je peux difficilement douter que ces abeilles à miel étaient en train de profiter de l’expertise et de l’exemple des bourdons : si cela était confirmé, cela constituerait, je pense, un cas très instructif d’acquisition des connaissances chez des insectes. […] De plus, je suspecte que, chez les bourdons eux-mêmes, la pratique consistant à percer des trous dans les fleurs est aussi une connaissance acquise.

Charles Darwin. Bourdons. The Gardener’s Chronicle , 1841.

Articles scientifiques

  • Bateson M, Desire S, Gartside SE, et coll . Agitated honeybees exhibit pessimistic cognitive biases. Current Biology 2011, 21:1070-3.

  • Mendl M, Paul ES, Chittka L. Animal behaviour: emotion in invertebrates?Current Biology 2011, 21:R463-5.

  • Wright GA, Mustard JA, Simcock NK, et coll . Parallel reinforcement pathways for conditioned food aversions in the honeybee. Current Biology 2010, 20:2234-40.

  • Leadbeater E, Chittka L. Social transmission of nectar-robbing behaviour in bumble-bees. Proceedings of the Royal Society, Biological Sciences 2008, 275:1669-74.

  • Sherry DF. Social learning: nectar robbing spreads socially in bumble bees. Current Biology 2008, 18:R608-10.

  • Sherry DF, Galef BG. Social learning without imitation: more about milk bottle opening by birds. Animal Behaviour 1990, 40:987-9.

  • Sherry DF, Galef BG. Cultural transmission without imitation: milk bottle opening by birds. Animal Behaviour 1984, 32:937-8.

  • Hinde RA, Fisher J. Further observations on the opening of milk bottles by birds. British Birds 1952, 44:393-6. [Commentaire. The opening of milk bottle by birds. Nature 1952, 169:1006]

  • Hawkins TH. Opening of milk bottle by birds. Nature 1950, 4194:435-6.

  • Fisher J, Hinde RA. The opening of milk bottles by birds. British Birds 1949, 42:347-57.

  • Darwin C. Humble-bees. The Gardeners' Chronicle , 21 August 1841, 34: 550. (Une communication de Charles Darwin concernant le vol de nectar par les bourdons, dans laquelle il formule l’hypothèse de l’existence de phénomènes d’apprentissages et de transmission des connaissances acquises chez les insectes).

Agenda

-Mardi 19 mars 2013, de 19h à 21h Prochaine Rencontre transdisciplinaire du Centre d’Études du Vivant – Institut des Humanités de Paris – Université Paris-Diderot – dans la série « Les battements du temps » : « Le début de vie » , avec René Frydman , gynécologue, obstétricien.

Amphi Buffon, 15 rue Hélène Brion, 75013 Paris Métro RER : Bibliothèque François Mitterrand. Bus : 62. 64. 89. 132. 325Entrée libre (réservation par e-mail : centre_etudes_du_vivant@univ-paris-diderot.fr)

-Samedi 23 mars 2013, de 9h30 à 18h Première manifestation pour le30ème anniversaire du Comité Consultatif National d'Éthique : Journée publique deréflexion des lycéenssur « La place dela personne âgée dans la société »

Le colloque sera ouvert par M. Vincent Peillon, Ministre de l'Education nationale. Grand Amphithéâtre du Muséum d'Histoire Naturelle, 57 rue Cuvier, 75005 ParisEntrée libre, dans la limite des places disponibles, sur inscription par courriel: Y29udGFjdEBjb21pdGUtZXRoaXF1ZS5mcg==

TItres diffusés :

Manu - Que fais-tu ?

Oscar Brown- Work song

Foxygen - San-Francisco

JACNO - je viens d'ailleurs

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.