Comme l'avait proposé Darwin, les deux moteurs essentiels de l'évolution qu'il avait identifiés dans les espèces à reproduction sexuée, la sélection naturelle et la sélection sexuelle, ont souvent des effets contradictoires.

Les dangers de la séduction
Les dangers de la séduction © Getty / Westend61

L'évolution et la propagation à travers les générations des ornements et des comportements qui favorisent la séduction peuvent souvent avoir des effets négatifs en terme de survie, par exemple en attirant l'attention des prédateurs. Pour les grenouilles par exemple, il faut en permanence  faire des compromis entre 'émouvoir les dames' et 'éviter de ses faire dévorer par leurs prédateurs, les chauve-souris'

Mais que se passe-t-il si la pression exercée par les prédateurs se modifie ? Si, par exemple, une grenouille tungara était sortie hors de sa forêt pour être plongée dans un environnement urbain ?

Alors, les messieurs grenouilles des villes entonnent des chants plus puissants, plus complexes et plus fréquents que les messieurs grenouilles des forêts.  Ces chants bruyants dans les villes attirent moins de prédateurs que les chants plus discrets qu'entonnent leurs semblables dans les forêts. Les dames tungara, lorsqu'on leur a diffusé des enregistrements des chants, ont préféré ceux des chanteurs des villes. Ainsi, en ville, la diminution de la pression exercée par les prédateurs et la nécessité pour séduire de surmonter le vacarme ambiant ont pour effet de libérer les chanteurs de la peur, à leur permettre de laisser libre cour à leur talent et à leur ardeur, et à augmenter ainsi leur pouvoir de séduction. 

Mais comment se comportent-ils en foret ? Transférés en forets, les chanteurs des villes se sont immédiatement adaptés à leurs environnement avec des chants moins bruyants, moins complexes,  et plus brefs. En revanche, les chanteurs des forets sont restés aussi discrets qu'avant. 

Pour parler en termes darwinien, cet environnement urbain a favorisé une augmentation de la pression exercée par la sélection sexuelle et une diminution de la pression exercée par la sélection naturelle.

La vie en ville est plus riche de plaisir et moins dangereuse que la vie en forêt, du moins pour les grenouilles tungara.

Articles scientifiques :

  • HalfwerkW, Blaas M, Kramer L, et coll. Adaptive changes in sexual signalling in response to urbanization. Nature Ecology and Evolution 2019, 3:374-80.
  • Rubin J, Hamilton C, McClure C, et coll. The evolution of anti-bat sensory illusions in   moths. Science Advances 2018, 4:eaar7428, pp.1-9.
  • Gomes, D, Page R, Geipel I, et coll. Bats perceptually weight prey cues across sensory systems when hunting in noise. Science 2016, 353:1277-80. 
  • Halfwerk W, Jones P, Taylor R, et coll. Risky ripples allow bats and frogs to eavesdrop on a multisensory sexual display. Science 2014, 343:413-6.
  • Halfwerk W, Dixon M, Ottens K, et coll. Risks of multimodal signaling: Bat predators attend to dynamic motion in frog sexual displays. Journal of Experimental Biology 2014, 217:3038-44. 
  • Conner W, Corcoran A. Sound strategies: the 65-million-year-old battle between bats and insects. Annual Reviews of Entomology 2012, 57:21-39.
  • Akre K, FarrisH, Lea A, et coll. Signal perception in frogs and bats and the evolution of mating signals. Science 2011, 333:751-2.
  • Simon R, Holderied MW, Koch CU, et coll. Floral acoustics: conspicuous echoes of a dish-shaped leaf attract bat pollinators. Science 2011, 333:631-3.
  • Bates ME, Simmons JA, Zorikov TV. Bats use echo harmonic structure to distinguish their targets from background clutter. Science 2011, 333:627-30.
  • Fenton MB. Ecology. The world through a bat’s ear. Science 2011, 333:528-9.
  • Gracheva E, Cordero-Morales J, Gonzalez-Carcacia J, et coll. Ganglion-specific splicing of  TRPV1 underlies infrared sensation in vampire bats. Nature 2011, 476:88-91.
  • Bernal X, Rand S, Ryan M. Acoustic preferences and localization performance of blood-sucking flies (Corethrella Coquillett) to tungara frog calls. Behavioral Ecology 2006, 17:709-15.

Autre article :

  • Nagel T. What is it like to be a bat ? The Philosophical Review 1974, 83:435-50.

Livres : 

  • Michael Ryan. A taste for the beautiful. The evolution of attraction. Princeton University Press 2018.
  • Charles Darwin. La Filiation de l' homme et la sélection liée au sexe. Honoré Champion, Champion Classiques, 2013.
  • Robert Desnos. 30 Chantefables pour les enfants sages, à chanter sur n’importe quel air. Librairie Gründ. 2015.
  • Victor Hugo.  Odes et Ballades. Gallimard Poésie, 1980.
  • Jean de La Fontaine. Fables. Livres I à VI.  Larousse, Petits Classiques, 2008.
  • Esope. Fables. Folio classique, 2019.
  • Esope. Fables. Les Belles Lettres, 2019.

La programmation musicale :

  • Asa - Murder in the USA - Wagram Music
  • Stephan Eicher - Prisonnière - Polydor
  • Tamino - Crocodile - Caroline Music International
  • Harry Nilsson - One - Watertower Music 
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.