l'émission sera à nouveau diffusée à partir de 11h05 le 1er septembre.A samedi !

L'émission du 25 août est une rediffusion de l'émission du 02/06/2012

Ou la chute d’eau, ou la musique entendue si profondément

qu’elle n’est pas entendue du tout, mais tu es la musique

tant que dure la musique."

TS Eliot. Four Quartets

L’ermitage où je vis, au bout du jardin, juste avant un noisetier et un pommier près de l’eau, est tout blanc.

Au-dessus, tandis que je regardais le ciel qui se rétrécissait, qui se désapprofondissait, de plus en plus blanchâtre, de plus en plus bas, j’entendis un bruit dont je crus reconnaître la nature. Je fermai les yeux pour mieux le percevoir.

Ce bruit était aussi émouvant, aussi absolu, aussi déchirant, aussi frémissant, aussi pathétique que la musique pouvait l’être à mes oreilles lorsque j’étais enfant et que tout mon corps estimait que c’était la seule chose attirante dans le monde.

C’est un bruit faible.

Il y a quelque chose en lui qui meurt comme en toute musique.

J’évoque le bruit de la neige qui se creuse.

Pascal Quignard. Sur le jadis .

Notre monde est empli d’innombrables sons naturels, et depuis les temps les plus reculés, les humains ont été intrigués et inspirés par ces « paysages de sons ». […]

Nous trouvons tant de signification et tant d’émotion dans la musique, même si nous ne pouvons expliquer pourquoi elle nous fait ressentir ce que nous ressentons. Une imprécision aussi impénétrable semble nous signaler que […] la musique a une origine beaucoup plus ancienne que le langage humain.

Patricia Gray, Bernie Krause, Jelle Atema, Roger Payne, Carol Krumhansi, Luis Baptista. La musique de la nature et la nature de la musique. In : Science 2001.

Il y a dans toute musique préférée un peu de son ancien ajouté à la musique même. […]

Des sons non visuels, qui ignorent à jamais la vue, errent en nous. Nous ne voyions pas encore. Nous ne respirions pas encore. Nous ne criions pas encore. Nous entendions.

Pascal Quignard. La haine de la musique.

J’allais dans les bois avec un magnétophone et deux micros. Je mettais mes écouteurs et l’espace s’ouvrait, me calmant d’une manière que ne pouvait me procurer la musique humaine. Je décidai alors que j’enregistrerais les « paysages de son » naturels tout le reste de ma vie.

Bernie Krause. Explorateur de paysages de sons. In :Nature 2012.

Articles scientifiques :

Hoffman J. Comment. Books & Arts. Q&A Bernie Krause. Soundscape explorer. [B. Krause. The great animal orchestra : finding the origins or music in the world’s wild places . Little, Brown/profile Books]. Nature 2012, 485, 308.

Risch D, Corkeron PJ, Ellison WT, et coll . Changes in humpback whale song occurrence in response to an acoustic source 200 km away. PLoS One 2012, 7(1):e29741.

Pyenson ND, Goldbogen JA, Vogl AW, et coll . Discovery of a sensory organ that coordinates lunge feeding in rorqual whales. Nature 2012, 485:498-501.

Mitman G. Books et al. The many lives of whales. Science 2012, 335:920-921.

Janik VM. Whale song. Current Biology 2009, 19:R109-11.

Kaplan M. Marine biologists interpret whale sounds. Barks and grunts hold much meaning for humpbacks. Nature , published online 25 July 2008 :

Bohannon J. Roger Payne profile. A toxic odyssey. Science 2004, 304:1584-6.

Foote AD, Osborne RW, Hoelzel AR. Environment: whale-call response to masking boat noise.Nature 2004, 428:910.

Croll DA, Clark CW, Acevedo A, et coll . Only male fin whales sing loud songs. Nature 2002, 417:809.

Gray PM, Krause B, Atema J, et coll . Biology and music. The music of nature and the nature of music. Science 2001, 291:52-4.

Payne RS, McVay S. Songs of humpback whales. Science 1971, 173:585-97.

Titres diffusés :

  1. Molly Johnson - Miss Celle's Blues
  2. Arthur H - Cheval de feu
  3. Mr Day - Forgotten realms

    Les liens

Conférence de Bernie Krause « The Great Animal Orchestra » à L’Académie des Sciences de Californie

Les références
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.