Ressentir (3)

Demain, dès l'aube, à l'heure où blanchit la campagne, Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m'attends. J'irai par la forêt, j'irai par la montagne. Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps. Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées, Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit, Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées, Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit. Je ne regarderai ni l'or du soir qui tombe, Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur, Et quand j'arriverai, je mettrai sur ta tombe Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur.

Victor Hugo. Les Contemplations.

Cela cessa de me faire mal, mais si lentement Que je ne pus voir le tourment s’en aller – Mais sus seulement, en regardant en arrière – Que quelque chose avait obscurci la route – Ni quand ce mal changea, je ne pourrais le dire, Car je l’avais porté, jour après jour Ni ce qui le consola, je ne pus détecter – Excepté, que là où cela avait été la sauvagerie – C’est mieux – presque la paix.

Emily Dickinson.

Cela cessa de me faire mal… Une fois de plus, nous sommes sous le regard des victimes […]. Si je réussis à survivre à cette folie actuelle, le livre que j’achèverai commencera avec une citation de la fin de L’Enfer de Dante, qui dit à peu près : "Et puis nous sortirons pour revoir les étoiles"…

Kenzaburô Ôé (Le Monde , 17/03/11).

Les métaphores qui, dans de nombreuses langues, expriment la souffrance, l’abandon et le deuil avec les mots de la douleur corporelle ne relèvent pas de la seule licence poétique. Avoir le cœur brisé par une séparation, évoquer la plaie ouverte causée par la disparition d’un proche, c’est ressentir ce lien intime, tissé depuis si longtemps par l’évolution, entre la blessure du corps et la perte de l’objet aimé : c’est reparcourir ce chemin ancien qui s’origine dans l’absolue dépendance des tout débuts et qui, parfois, nous conduit à reconnaître, au plus profond de nous, dans la douleur, l’empreinte du regard, de la voix, des gestes de cet autre auquel notre survie physique et psychique s’est trouvée pour un temps suspendue…

Nicolas Danziger . Vivre sans la douleur ?

Livres:

Nicolas Danziger. Vivre sans la douleur ? Odile Jacob, 2010.

Antonio Damasio. L'autre moi-même. Les nouvelles cartes du cerveau, de la conscience et des émotions. Odile Jacob, 2010.

Sigmund Freud. Deuil et mélancolie [1915] Petite Bibliothèque Payot, 2011.

VS Ramachandran. The tell-tale brain. Unlocking the mystery of human nature. [Le cerveau qui raconte des histoires. Découvrir le mystère de la nature humaine]. William Heinemann, London, 2011.

Giacomo Rizzolatti et Corrado Sinigaglia. Les neurones miroirs. Odile Jacob, 2008.

Paul Schilder. L’image du corps [1935] Tel quel, Gallimard, 1968.

Extraits cités :

  • Emily Dickinson. Poésies complètes. Edition bilingue. Flammarion, 2009.
  • Kenzaburô Ôé. « Nous sommes sous le regard des victimes ». Le Monde, 17 mars 2011.
  • Sigmund Freud, op. cit. -Victor Hugo. Les contemplations. Folio 2010.
  • Nicolas Danziger, op. cit.
  • Paul Schilder, op. cit.
  • Antonio Damasio, op. cit. -TS Eliot. La terre vaine et autres poèmes. Edition bilingue. Points Seuil, 2006.

Articles scientifiques :

  • Shackman AJ, Salomons TV, Slagter HA et coll. The integration of negative affect, pain and cognitive control in the cingulate cortex. Nature Reviews Neuroscience 12:154-67, 2011.
  • Feinstein JS, Adolphs R, Damasio A, et coll. The human amygdala and the induction and experience of fear. Current Biology 21:34-8, 2011.
  • Younger J, Aron A, Parke S, et coll. Viewing pictures of a romantic partner reduces experimental pain: involvement of neural reward systems. PLoS One. 2010 Oct 13;5(10):e13309.
  • Keysers C, Kaas J, Gazzola V. Somatosensation in social perception. Nature Reviews Neuroscience 11:417-28, 2010.
  • Finnis D, Kaptchuk T, Miller F et coll. Biological, clinical and ethical advances of placebo effects. Lancet 375:686-95, 2010.
  • Basbaum AI, Bautista DM, Scherrer G, et coll. Cellular and molecular mechanisms of pain. Cell 139:267-84, 2009.
  • Lieberman MD, Eisenberger NI. Neuroscience. Pains and pleasures of social life. Science 323:890-1, 2009.
  • Leknes S, Tracey I. A common neurobiology for pain and pleasure. Nat Rev Neurosci 9:314-20, 2008.
  • Koyama T, McHaffie JG, Laurienti PJ, et coll. The subjective experience of pain: where expectations become reality. Proc Natl Acad Sci USA 102:12950-5, 2005.
  • Wager T, Rilling J, Smith E et coll. Placebo-induced changes in FMRI in the anticipation and experience of pain. Science 303:1162-7, 2004.
  • Panksepp J. Neuroscience. Feeling the pain of social loss. Science 302:237-9, 2003.
  • Eisenberger NI, Lieberman MD, Williams KD. Does rejection hurt? An FMRI study of social exclusion. Science 302:290-2, 2003.
  • Craig AD. A new view of pain as a homeostatic emotion. Trends Neurosci 26:303-7, 2003.
  • Petrovic P, Kalso E, Petersson K et coll. Placebo and opioid analgesia – Imaging a shared neuronal network. Science 295 : 1737-40, 2002.
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.