A l'occasion du dixième anniversaire de "Sur les épaules de Darwin", un choix des plus belles émissions sera diffusé tout au long de l'année le samedi à 16h. Aujourd'hui : rediffusion de l'émission du 21 octobre 2017, "A la recherche de la longitude".

Un sextant
Un sextant © Getty

« Je me tiens sur le premier méridien du monde, zéro degré de longitude, le centre du temps et de l’espace, littéralement le lieu où l’est rencontre l’ouest. Il est inclus dans le pavage de la cour de l’ancien Observatoire royal de Greenwich. La nuit, la ligne du méridien, marquée par des lumières scellées sous verre dans le sol, scintille comme une faille transatlantique crée de main d’homme, divisant le globe terrestre en deux moitiés avec l’autorité de l’équateur. […]
Étant donné que le temps est longitude et que la longitude est temps, l’ancien Observatoire royal est aussi le gardien du douzième coups de minuit. Le jour commence à Greenwich. »

Dava Sobel. Longitude.

« Nombreux étaient les navires qui s’élançaient au hasard et en vain, trop loin dans une direction, pas assez dans telle autre, jusqu’à ce que le scorbut et la soif tuent ou immobilisent tant d’hommes que l’équipage ne puisse plus manœuvrer le gréement et diriger le navire. Alors, le bateau dériverait sans recours avec sa population de squelettes et de fantômes, un nouvel ‘Hollandais volant’, pour finir par s’échouer sur des récifs ou du sable ou de la glace et fournir l’étoffe des légendes. »

David Landes. In The Quest for longitude [edited by Williams Andrewes].

« Toute traversée était dangereuse, parce que les rares cartes de navigation existantes étaient vagues et incertaines au point d’être inutiles. Et il n’y avait absolument aucun moyen de déterminer la longitude.
‘Trouve un moyen de déterminer la longitude, et tu es l’homme le plus riche du monde’ lui avait dit son vieux maître, Alban Caradoc. ‘La Reine, Dieu la bénisse, te donnera dix mille livres et un duché pour la réponse à l’énigme. Les Portugais te donneront plus encore – un galion empli d’or. Et les Espagnols t’en donneront vingt !’ ‘Hors de vue de la Terre, tu es toujours perdu, mon garçon.’ Caradoc s’était interrompu et avait tristement penché la tête vers lui –  ‘tu es toujours perdu, mon garçon, sauf si…’... »

James Clavell. Shogun 

« Deux des premières méthodes qui furent proposées pour déterminer la longitude, et qui se sont en fin de compte avérées les plus réalisables, ont été publiées durant les quarante années qui ont suivi l’épique traversée de Christophe Colomb. Bien que simples en théorie, elles étaient, toutes deux – la méthode de la mesure de la position de la lune dans le ciel et la méthode de la mesure du temps – extrêmement compliquées et difficiles à réaliser en pratique, nécessitant des connaissances et des techniques qui allaient prendre plus de deux siècles à être développées.

William Andrewes. In The Quest for longitude.

« Avec ses chronomètres de marine, John Harrison s’aventura dans les flots de l’espace-temps. Contre toute attente, il réussit à utiliser la quatrième dimension – le temps – pour relier des points sur un globe à trois dimensions.
Il arracha aux étoiles leur pouvoir de localisation sur Terre et enferma le secret dans une montre de poche. »

Dava Sobel. Longitude.

Articles scientifiques 

  • Shinohara Y, Koyama Y, Ukai-Tadenuma M, et coll. Temperature-Sensitive Substrate and Product Binding Underlie Temperature-Compensated Phosphorylation in the Clock. Molecular Cell 2017, 67:783-98. 
  • Millius A, Ueda H. Systems Biology-Derived Discoveries of intrinsic Clocks. Frontiers in Neurology 2017, 8:Article 25, pp. 1-19. 
  • Bruce V, Pittendrigh C. Temperature independence in a unicellular “clock”. Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America 1956, 42:676-82.
  • Pittendrigh C. On temperature independence in the clock system controlling emergence times in Drosphila. Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America 1954, 40:1018-29.

Livres

  • James Clavell. Shogun. Dell, 1986.  
  • Dava Sobel. Longitude. L'histoire vraie du génie solitaire qui résolut le plus grand problème scientifique de son temps. Seuil, Points Sciences, 1998. 
  • Mark Denny. The Science of navigation. From dead reckoning to GPS. Johns Hopkins University Press, 2012. 
  • William J.H. Andrewes. The Quest for Longitude. The Proceedings  of the Longitude Symposium Harvard University, Cambridge, Massachusetts  November 4-6, 1993. Collection of Historical Scientific Instruments, U.S., 1996.
  • Russell Foster, Leon Kreitzman. Circadian Rhythms: A Very Short Introduction. Oxford University Press, 2017.

Chansons diffusées

  • Julien Doré. La fièvre. Columbia.
  • Lianne La Havas. Can't fight. WEA.
  • Van Morrison. Into the mystic. Warner.
L'équipe
  • Jean Claude AmeisenMédecin, chercheur, directeur du Centre d'Etudes du Vivant (Institut Humanités, Sciences et Société/Université Paris Diderot); président d'honneur du Comité Consultatif National d'Ethique
  • Christophe ImbertRéalisateur
  • Thierry DupinProgrammateur musical
Contact