« Étant donné qu’il naît beaucoup plus d’individus de chaque espèce qu’il n’en peut survivre, il en résulte que chaque être vivant, s’il varie aussi peu que ce soit, d’une manière quelconque qui lui est bénéfique, aura une meilleure probabilité de survivre, et sera ainsi sélectionné naturellement. En raison du principe important de l’hérédité, toute variété sélectionnée va tendre à propager sa forme nouvelle. […]

Les individus de chaque espèce dont les couleurs et l’apparence sont les mieux adaptées à les rendre invisibles à leurs ennemis ou à les protéger contre ces ennemis survivront et se reproduiront d’autant mieux. »

Charles Darwin. De l’origine des espèces .

« La plupart ou peut-être toutes les variations à partir de la forme typique de l’espèce doivent avoir un effet, aussi minime soit-il. Même un changement de couleur pourrait, en les rendant plus ou moins visibles, influer sur leur survie. Des changements plus importants, tels qu’une augmentation de la puissance ou des dimensions de leurs pattes, affecteraient plus ou moins leurs modalités d’obtention de leur nourriture, ou l’étendue des territoires qu’ils peuvent habiter. Si une espèce produit une variété qui possède une capacité à peine augmentée [de survie et de reproduction], cette variété acquerra inévitablement au cours du temps une supériorité en nombre. »

Alfred Russel Wallace. De la tendance des variétés à s’écarter indéfiniment du type originel .

« Une prise en considération des interactions mutuelles entre deux ou plus de deux espèces interagissant entre elles m’a conduit à certains résultats mathématiques qui peuvent être présentés de la manière suivante.

Le premier cas que j’ai considéré est celui de deux espèces, dont l’une, trouvant suffisamment de nourriture dans son environnement, se multiplierait à l’infini si elle était laissée seule, alors que l’autre périrait, en raison d’une absence de nourriture, si elle était laissée seule. Mais la deuxième espèce se nourrit de la première, et ainsi les deux espèces peuvent coexister. »

Vito Volterra. In :Nature 1926 .

__

« Nous avons découvert que la seule perception, par les proies, de la présence de prédateurs, réduit de près de moitié le nombre de descendants des proies [en l’absence de toute prédation].

Liana Zanette et coll. In : Science 2011.

« L’intérieur et l’extérieur s’interpénètrent, et un organisme vivant est à la fois le produit et le lieu de cette interaction. »

Richard Lewontin. La triple hélice.

« Gandhi disait ‘le plus grand don, pour un individu ou une nation, est Abaya – l’absence de peur . Pas seulement le courage physique, mais l’absence de peur dans l’esprit’.

Il se peut que l’absence de peur soit un don, mais peut-être que ce qui est plus précieux est le courage acquis par l’effort, un courage qui vient lorsqu’on cultive l’habitude de refuser que la peur dicte nos actes, un courage qui pourrait être décrit comme une grâce sous la pression – une grâce toujours renouvelée, face à une pression dure, incessante. »

Aung San Suu Kyi. Une révolution des consciences .

« L'espoir est la chose avec des plumes –

Qui est perchée dans l'âme –

Et chante la mélodie sans les paroles –

et jamais ne s'arrête – jamais –

et qui est le plus doux – quand on l'entend – dans la tempête – »

Emily Dickinson. L’espoir…

« C'est l'espoir qui donne son sens à la vie.

Et l'espoir se fonde sur la perspective de pouvoir un jour transformer le monde présent en un monde possible qui paraît meilleur. »

François Jacob. Le jeu des possibles .

Articles scientifiques :

-Zanette LY, White AF, Allen MC, et coll. Perceived predation risk reduces the number of offspring songbirds produce per year. Science 2011, 334:1398-401.

http://publish.uwo.ca/~lzanette/research_interests/Zanette_et_al_2011_Science_334_1398-1401.pdf

-Martin TE. Ecology. The cost of fear. Science 2011, 334:1353-4.

-Cury PM, Boyd IL, Bonhommeau S, et coll. Global seabird response to forage fish depletion – one-third for the birds. Science 2011, 334:1703-6.

http://archimer.ifremer.fr/doc/00056/16770/14307.pdf

-Stokstad E. A surprising threshold for seabird survival. Science Now , 22 December 2011, 3:48 PM.

http://news.sciencemag.org/sciencenow/2011/12/a-surprising-threshold-for-seabi.html

-Kondo S, Miura T. Reaction-diffusion model as a framework for understanding biological-pattern formation. Science 2010, 329:1616-20.

http://biology.mcgill.ca/grad/BGSA/articles/Kondo_2010.pdf

Preisser EL, Bolnick DI. The many faces of fear : Comparing the pathways and impacts of nonconsumptive predator effects on prey populations. PLoS ONE 2008, 3(6):e2465.

http://www.plosone.org/article/info%3Adoi%2F10.1371%2Fjournal.pone.0002465

Van Valen L. A new evolutionary law. Evol Theory 1973, 1:1-30.

http://udel.edu/~mcdonald/vanvalen1973.pdf

-Turing A. The chemical basis of morphogenesis. Philosophical Transactions of the Royal Society ofLondon. Series B. Biological Sciences 1952, 237:37-72.

http://rstb.royalsocietypublishing.org/content/237/641/37.full.pdf+html

-Volterra V. Fluctuations in the abundance of a species considered mathematically. Nature 1926, 118:558-60.

Exposition, colloque sur les Mathématiques :

Titres diffusés :

  1. Alain Bashung - Sommes-nous
  2. Deluxe - Mister Chicken
  3. Elephant - Rien
  4. Lisa Ekdahl - L'aurore
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.