« Il ne s’agit pas de revivre : il s’agit de recommencer la vie dans son impulsion même. Dans sa naissance. Dans sa nouveauté.

Renaissance, aux yeux de Pétrarque ou de Cusa, aux yeux d’Eckart et de Bruno ou de Montaigne ou de Shakespeare, ne voulut jamais dire restauration des Anciens dans leur ancienneté – mais renaissance de la naissance même.

Rallumer à l’intensité de ce qui commence, tout ce qui succède.

Retrouver l’aube.

Naître. »

Pascal Quignard. Réthorique spéculative.

« C’est le mot si étrange de l’Empereur Claude : ‘les choses les plus anciennes ont été extrêmement neuves’.

Novissima . Les novissimes sont les originaires.

(Les choses les plus anciennes ont été les plus neuves des choses.) […]

Le passé le plus lointain est le plus dense de l’énergie de l’explosion. »

Pascal Quignard. Les ombres errantes .

« Les mêmes éléments qui forment le ciel, la mer, les terres, les fleuves, le soleil forment aussi les épis, les arbres, les êtres vivants…

Mais les mélanges, l’ordre des combinaisons, les mouvements, voilà ce qui diffère.

Réfléchis. Même dans les vers des poèmes, tu vois de nombreuses lettres communes à de nombreux mots. Et cependant, ces vers, ces mots, est-ce qu’ils ne sont pas différents, à la fois par le sens et par le son ?

Tel est le pouvoir des lettres quand seulement l’ordre en est changé ».

Lucrèce. De rerum natura.

« Je possède 2 petits embryons fixés dans l’alcool, que j’ai oublié d’étiqueter. A présent, je suis incapable de déterminer à quel genre ils appartiennent. Il pourrait s’agir de lézards, de petits oiseaux, ou même de mammifères. La formation des têtes et des troncs de ces embryons est très semblable, et les membres ne sont pas encore présents.

Mais même s’ils étaient déjà présents, dans les premières étapes de leur développement, cela n’indiquerait rien. Car les pattes des lézards et des mammifères, et les ailes et les pattes des oiseaux, de même que les bras et les jambes des êtres humains se développent à partir de la même forme fondamentale. »

Ernst von Baer. Histoire du développement des animaux : observations et réflexions

« Toute vraie classification est généalogique, et la communauté de descendance est le lien caché que les naturalistes ont cherché inconsciemment.

La communauté des structures embryonnaires révèle la communauté de la descendance […] quel que soit le degré auquel la structure de l’adulte a pu être modifiée et obscurcie. »

Charles Darwin. De l’origine des espèces.

« Nous errons dans des temps qui ne sont pas [les] nôtres. »

Pascal. Pensées.

__

Article :

-Stephen Greenblatt. Annals of culture. The answer man. The New Yorker , August 8, 2011, pp 28-33.

http://www.newyorker.com/reporting/2011/08/08/110808fa_fact_greenblatt

Articles scientifiques :

-Kalinka A, Varga K, Gerrard D et coll. Gene expression divergence recapitulates the developmental hourglass model. Nature 2010, 468:811-4.

-Domazet-Loso T, Tautz D. A phylogenetically based transcriptome age index mirrors ontogenetic divergence patterns. Nature 2010, 468:815-8.

-Prud’Homme B, Compel N. Genomic hourglass. Nature 2010, 468:768-9.

-Irie N, Kuratani S. Comparative transcriptome analysis reveals vertebrate phylotypic period during organogenesis. Nature Communications doi :10.1038/ncomms1248, 2011.

http://www.nature.com/ncomms/journal/v2/n3/full/ncomms1248.html

__

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.