À l'occasion du dixième anniversaire de "Sur les épaules de Darwin", un choix des plus belles émissions sera diffusé tout au long de l'année le samedi à 16h. Aujourd'hui : rediffusion de l'émission du 2 mars 2013, "Habiter notre corps".

Habiter notre corps
Habiter notre corps © Getty / Mike Harrington

« L’incarnation, le fait que nous habitions notre corps,  nous semble être la chose la plus certaine qui soit dans ce monde, nous semble être le seul fait irréfutable. Nous nous représentons nous-même comme étant dans notre corps, et nous nous représentons notre corps comme nous appartenant, et nous appartenant à nous seuls. C’est pour cette raison que nous voyons le monde à travers nos yeux, que nous marchons avec nos jambes, que nous serrons les mains des autres avec notre main. Et que nous avons la sensation, aussi, que notre conscience est logée dans notre tête. »
Oliver Sacks. Hallucinations.

« Dans le Bouddhisme, la notion d’un moi est une illusion. Il n’y a pas de moi. […]
Je ne sait pas ce qu’est un moi. Le définir, qu’elle qu’en soit la signification, est à l’évidence un problème sémantique, une question de frontières et de perception.
Je sens que j’ai un moi, mais à quoi correspond-il ? Est-ce tout ce qui est à l’intérieur des frontières de mon corps? Pas vraiment. […]
Quand est-elle arrivée, cette sensation de moi ? Je ne m’en souviens pas. »
Siri Hustvedt. La femme qui tremble.

« Or il n’y a rien que cette nature m’enseigne plus expressément, ni plus sensiblement, sinon que j’ai un corps qui est mal disposé quand je sens de la douleur, qui a besoin de manger ou de boire, quand j’ai les sentiments de la faim ou de la soif, etc. Et partant je ne dois aucunement douter qu’il n’y ait en cela quelque vérité.
La nature m’enseigne aussi par ces sentiments de douleur, de faim, de soif, etc., que je ne suis pas seulement logé dans mon corps, ainsi qu’un pilote en son navire, mais, outre cela, que je lui suis conjoint très étroitement et tellement confondu et mêlé, que je compose comme un seul tout avec lui.
Car, si cela n’était lorsque mon corps est blessé, je ne sentirais pas pour cela de la douleur, moi qui ne suis qu’une chose qui pense, mais j’apercevrais cette blessure par le seul entendement, comme un pilote aperçoit par la vue si quelque chose se rompt dans son vaisseau ; et lorsque mon corps a besoin de boire ou de manger, je connaîtrais simplement cela même, sans en être averti par des sentiments confus de faim et de soif. Car en effet tous ces sentiments de faim, de soif, de douleur, etc., ne sont autre chose que de certaines façons confuses de penser, qui proviennent et dépendent de l’union et comme du mélange de l’esprit avec le corps. »
René Descartes. De l’existence des choses matérielles, et de la réelle distinction entre l’âme et le corps de l’homme, In : Méditations métaphysiques. 

« Puis, soudain, j’étais en train de flotter, et l’arrière de ma tête touchait le plafond. Je regardais, en bas, un corps qui n’était pas le mien. Le corps était à une certaine distance de moi… Je voyais le médecin appuyer énergiquement sur le ventre de cette femme et je l’entendais grogner bruyamment pendant ses efforts. J’ai pensé, « cette femme n’a vraiment aucun égard pour le Docteur J. Elle lui cause énormément de souci »…  Ainsi j’avais une parfaite notion du temps, du lieu, des évènements en cours et des personnes autour de moi. Simplement, je ne réalisais pas que la personne au centre de ce drame, c’était moi. Après un certain temps, le Docteur J retira ses mains du corps, s’éloigna et annonça que l’hémorragie avait été stoppée. Au moment où il disait cela, je me sentis me glisser à nouveau dans mon corps, comme un bras se glisse dans la manche d’un manteau. Je n’étais plus en train de regarder le médecin d’en haut, à distance ; il était au-dessus de moi et tout proche. Sa blouse verte était couverte de sang. »
Oliver Sacks. L’odeur du Si bémol. L’univers des hallucinations.

Articles scientifiques

  • Blanke O. Multisensory brain mechnanisms of bodily self-consciousness. Nature Reviews Neuroscience 2012, 13:556-71.
  • Ionta S, Heydrich L, Lenggenhager B, et coll. Multisensory mechanisms in temporo-parietal cortex support self-location and first-person perspective. Neuron 2011, 70:363-74.
  • Petkova V, Björnsdotter M, Gentile G, et coll. From part- to whole-body ownership in the multisensory brain. Current Biology 2011, 21:1118-22.
  • Yong E. News feature. Master of illusion. Nature 2011, 480:168-70.
  • Moseley GL. Cognitive neuroscience: swapping bodies in the brain. Current Biology 2011, 21:R583-R585.
  • Van der Hoort B, Guterstam A, Ehrsson H. Being Barbie : the size of one’s body determines the perceived size of the world. PLOS ONE 2011, 6 :e20195.
  • Guterstam A, Petkova V, Ehrsson H. The illusion of owning a third arm. PLOS ONE 2011, 6:e17208. 
  • Petkova V, Ehrsson H. If I were you : Perceptual illusion of body swapping. PLOS ONE 2008, 3:e3832
  • De Ridder D, Van Laere K, Dupont P, et coll. Visualizing out-of-body experience in the brain. The New England Journal of Medicine 2007, 357:1829-33.
  • Lenggenhager B, Tadi T, Metzinger T, et coll. Video Ergo Sum: Manipulating bodily self-consciousness. Science 2007, 317:1096-9.
  • Ehrsson H. Brevia. The Experimental induction of out-of-body experiences. Science 2007, 317:1048.
  • Miller G. Out-of-body experiences enter the laboratory. Science  2007, 317:1020-1. 
  • Botvinick M. Perspective Neuroscience. Probing the neural basis of body ownership. Science 2004, 305:782-3.
  • Blanke O, Ortigue S, Landis T, et coll. Brief communication. Stimulating illusory own-body perceptions. The part of the brain that can induce out-of-body experience has been located. Nature 2002, 419:269-70.
  • Botvinick M, Cohen J. Scientific Correspondance. Rubber hands ‘feel’ touch that eyes see. Nature 1998, 391:756.

Livres

  • Oliver Sacks. Hallucinations. Allfred A. Knopf, 2012.
  • Oliver Sacks. Musicophilia. La musique, le cerveau et nous. Points Seuil, 2012
  • Siri Hustvedt. La femme qui tremble: une histoire de mes nerfs. Babel, Actes Sud, 2013.
  • René Descartes. Méditations métaphysiques [Bilingue Français-latin]. GF, Flammarion, 2011.

Chansons diffusées

  • Dominique A. A la même place. Cinq 7 / Wagram Music.
  • London Grammar. Baby it's you. Because Music.
  • Bai Kamara Jr/ The Voodoo Sniffers. Homecoming. Moosicus. 
L'équipe
Contact
(Ré)écouter Sur les épaules de Darwin
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.