Nous vous offrons un choix de quelques-unes des plus belles émissions de "Sur les épaules de Darwin". Ce samedi, nouvelle diffusion de l'émission du 3 novembre 2012 : « Le lien qui nous rattache aux autres ». Bonne rentrée à tous.

"Le Tricheur à l'as de carreau". Une peinture de Georges de La Tour, réalisée vers 1636-1638. Une œuvre conservée au musée du Louvre
"Le Tricheur à l'as de carreau". Une peinture de Georges de La Tour, réalisée vers 1636-1638. Une œuvre conservée au musée du Louvre © Getty / Picturenow

« Le monde subjectif est aussi un monde inter-subjectif, le monde de « je » et de « tu », et tracer une frontière entre les deux n’est pas facile, parce que les autres font partie de nous. »
Siri Hustvedt. La femme qui tremble.

« Un homme peint son semblable.
Il interroge, avec une confiance d’enfant, ce qu’il a sous les yeux.
Cette confiance qu’ont les enfants est aussi une consternation.
Il est fasciné par l’humanité de l’homme ; par le corps qui l’incarne ; par la peur qui le transit ; par la mort qu’il redoute ; par la lueur qui l’éclaire. […]
Une scène très charpentée condense une situation tellement simple qu’elle se transforme en un rébus mystérieux. […]
Les peintures de La Tour sont des images qui sont des énigmes.
Enigme veut dire ce qu’on laisse entendre sans le dire. »
Pascal Quignard. La nuit et le silence. Georges de La Tour.

Articles scientifiques

  • De Waal F. The antiquity of empathy. Science 2012, 336:874-6. 
  • Zaki J, Ochsner K. The neuroscience of empathy: progress, pitfalls, and promise. Nature Neuroscience 2012, 15:675-80.
  • Banissy M, Garrido L, Kusnir F, et coll. Superior facial expression, but not identity recognition, in mirror-touch synesthesia. The Journal of Neuroscience 2011, 31:1820-4. 
  • Banissy M, Ward J. Mirror-touch synesthesia is linked with empathy. Nature Neuroscience 2007, 10:815-6. 

Livres

  • Russell Banks. American Darling. Actes Sud, Babel, 2007.
  • Sigmund Freud. Le mot d’esprit et sa relation à l’inconscient. Folio, 1992.
  • Siri Hustvedt. La femme qui tremble. Actes Sud, 2010.
  • Michael Ondaatje. Le patient anglais. Points Seuil, 1995.
  • Pascal Quignard. La nuit et le silence. Georges de La Tour. Flohic, 1995.
  • Romain Rolland. L’éclair de Spinoza. Pagine d’Arte, 2012.
  • Giacomo Rizzolatti, Corrado Sinigaglia. Les neurones miroirs. Odile Jacob, 2011. 
  • Oliver Sacks. L’œil de l’esprit. Seuil, 2012.
  • Jorge Semprun. L’écriture ou la vie. Gallimard Folio, 2012.
  • Frans de Waal. Primates et philosophes. Le Pommier, 2008.
  • Frans de Waal. L’âge de l’empathie. Leçons de la nature pour une société solidaire. Actes Sud, Babel, 2011.
  • Jean Claude Ameisen. Dans la lumière et les ombres. Darwin et le bouleversement du monde. Points Seuil, 2011.
  • Jean Claude Ameisen. Sur les épaules de Darwin. Retrouver l’aube. France Inter/Actes Sud, Babel, 2016.

Chansons programmées

  • Ours, M. Petit jeu. Capitol. 
  • Piers Faccini, Ben Harper.  All aboard. No Format
  • Camelia Jordana. Ce qui nous lie. Sony
L'équipe
Contact