Dominique Noguez trimballe partout un humour terrible, presque encombrant. Ami de Marguerite Duras, dialoguiste de Jean-Pierre Mocky, aujourd'hui écrivain, il est aussi sérieux que loufoque, et c'est très bien ainsi!

Noguez
Noguez © Radio France

Ancien élève de l'École normale supérieure, où il est entré en 1963, et agrégé de philosophie, Dominique Noguez est écrivain. Il a été professeur d'esthétique à l'université de Paris 1. Critique à L'Art vivant dans les années 1970, il a été l'un des premiers en France à parler du cinéma expérimental. Les éditions Paris Expérimental ont fait paraître en 2010 un recueil de textes sur le cinéma intitulé Cinéma &

SES OUVRAGES

montaigne
montaigne © Radio France
**_Montaigne au bordel : & autres surprises_** **Paru le 6 janvier 2011** **Ed. M.Nadeau** Ce nouveau volume canularesque rejoint les précédentes études publiées par D. Noguez comme Les trois Rimbaud, Sémiologie du parapluie : et autres textes ou Lénine dada. D. Noguez offre de nouvelles révélations sur l'histoire de la littérature et sa sexualité.
cinéma
cinéma © Radio France
_**Cinéma &**_ **__ Paru le 16 avril 2010** __ **Ed.Paris Expérimental** __ Des réflexions sur le cinéma en rapport avec d'autres domaines sont proposées et peuvent être lues indépendamment : cinéma & théorie, cinéma & philosophie, cinéma & musique, cinéma & baiser, etc.
dix leçons
dix leçons © Radio France
_**Comment rater complètement sa vie en onze leçons**_ **Ed.Payot** **Paru le 11 janvier 2002** __ __ __ 36 principes pour réussir parfaitement dans cette voie. L'effort de clarification conceptuelle, des exemples vécus sont analysés, complétés de données scientifiques (rapport inconvénient/avantage, taux de ratage d'une vie) et d'exercices (amour, métier, mayonnaise). Enfin une nouvelle manière de voir le bon côté de la vie.
amour
amour © Radio France
**_Amour noir_** **Ed.Gallimard** **Paru le 27 août 1997** **__** "Je ne pourrais pas écrire que je la regardais au fond des yeux car ses yeux-là n'avaient pas de fond. Ils n'étaient qu'une surface noire, desespérément opaque, des yeux inhumains, de rapace ou de lynx, d'une dureté de marbre ou de météorite, des yeux qui me regardaient mais ne me voyaient pas (...)." Prix Femina 1997.
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.