"... Dis, t’as re-marqué qu’il y a que les femmes qui se comportent comme des ânes bâtés ? Je veux dire, qui trimballent des ribambelles de trucs le soir, à la sortie des bureaux ? Sirote l’apéro en terrasse, et regarde. Les passantes charrient sac à main, sac à dos, plastiques multiples… et les passants ? Rien. Mains dans les poches, les passants, ou agrippées au téléphone portable ..."

Muriel Gilbert

Son site

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.