Bonjour habitant du siècle numéro vingt et un !

C’est parce que je viens d’arriver au bout d’une quête longue et difficile. Dis, t’as remarqué comme les échanges avec certains commerçants confinent au dialogue de sourds ? Pousse la porte d’un concessionnaire automobilistique, pour voir.

- On peut l’aider, la dame ? C’est quel modèle, qui l’intéresserait ? Essence ou diesel ? Quelle motorisation ? Trois ou cinq portes ? Version luxe ou mochtingue ?

Si tu as le malheur de répondre « La petite bagnole, là, chépu son nom, mais surtout, vous l’avez en quelles couleurs ? », tu remarqueras que, au-dessus de sa cravate de traviole, le vendeur cligne des yeux rapidement trois fois en inspirant, style « Patience, René, c’est une gonzesse », avant d’annoncer « une laaarge gamme de couleurs ».

- Rouge ou jaune, vous avez ?

Là, il t’attire dans son bureau tout en verre, d’où tu peux admirer les carrosseries qui rutilent à qui mieux mieux, et il exhibe son nuancier. Vache, il y a dix gris métallisés : anthracite, gris moyen, ardoise, gris rosé, gris éléphant, gris noir, gris pâle, gris perle, gris blanc, gris escargot de Bourgogne, gris-gris ! Tiens, même, ça fait onze.

- Z’avez pas autre chose que gris ?!

Muriel Gilbert

L'équipe

Mots-clés :

(ré)écouter T'as remarqué ? Voir les autres diffusions de l'émission

Chronique, mode d’emploi

Jojo l'araignée

Je ramasse tout, et alors ?

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.