Bonjour habitant du siècle numéro vingt et un !

draps
draps © radio-france

"Hier, habitant du siècle numéro vingt et un, j’ai fait tourner la machine à laver. Yen a qui diront que je fanfaronne. Tant pis. C’est la vérité. Comme il faisait beau, figure-toi que j’ai lavé la housse de couette à fleurs roses qui pourrissait en toute quiétude depuis le mois de janvier au fond du panier de linge sale. Parce que disons-le honnêtement, autant c’est la plaie, de laver une housse de couette quand il fait moche – ça met une éternité à sécher et ça sent le champignon moisi –, autant c’est un bonheur qui confine au péché que d’étendre ces grosses dondons au soleil. Tu pendouilles ta housse humide sur la rambarde du balcon, et au bout de deux heures, ça sent divin le linge propre et sec. Mais bon, cette fois, tout n’est pas allé comme sur les roulettes habituelles.

Ouais, t’as remarqué ce truc que font les housses de couette ? Il suffit que tu en mettes une dans le tambour de ta machine pour que, quand tu rouvres le hublot, la moitié des autres bidules que tu y avais fourrés soient planqués à l’intérieur de la housse. Ce qui se passe là-dedans, quand ça tourne, crois-moi, ça relève du paranormal...."

© Muriel Gilbert

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.