bonjour habitant du siècle numéro vingt et un !

"Bon, allons-y pour le coming-out fernando-radiophonique.

Habitant du siècle numéro vingt et un, une histoire d’amitié, ça commence parfois comme une histoire d’amour : un coup de foudre sur fond de violons. On se reconnaît. On s’est toujours connu(e)s. On ne se quittera jamais. Et puis d’autres fois – t’as remarqué ? –ça commence plutôt comme un spectacle de Jean-Marie Bigard.

On est quelque part dans les années 70 du siècle numéro vingt. J’ai 7 ans. Les parents sont de sortie. La grande personne de 20 ans et quelques broutilles qui va me garder vient de débarquer en Hexagonie. D’Amérique, dis-donc..."

© Muriel Gilbert

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.