Vendredi dernier, Tanguy nous parlait du maquillage vaginal... seulement les semaines se suivent et ne se ressemblent pas, l'actu de ce vendredi, c'est le retour de Syrie des djihadistes français.

Les djihadistes français en Syrie sont de retour, il était temps, certains ça fait 10 piges qu'ils sont partis, mais le Jihad, c'est pas comme moniteur de ski, quand on fait les saisons, ça dure, en plus à la fin de la journée, il n'y a ni raclette entre potes ni génépi, on se retrouve à bouffer un Bolino au milieu des cailloux, ça Daech ne le disait pas dans sa brochure, et Julien Courbet ne va les engueuler, il a encore à appeler 10 artisans qui se sont barrés avant de finir de construire les piscines des particuliers dans le sud. 

Les djihadistes, on les déteste, parce qu'ils ont choisi de tuer des français, c'était leur but, tous on a des objectifs, perdre du poids, arrêter de fumer, mais eux sont infoutus de faire un travail sur eux-mêmes, par manque de volonté sans doute, et ont pris les armes contre nous. Mais sur place, ils se sont fait éclater, et aujourd'hui ils sont 130 hommes, femmes, enfants, à végéter dans des camps en Syrie, surveillés par les kurdes, qui les ont capturés, pendant que nous comme des brèles on jouait à Pokémon Go, on était contents d'attraper Roucool ou Carabaffe, qui vaut quand même 100 bonbons, eux faisaient le taff. 

Seulement, petit point géopolitique, auditeur, je sais que tu es déçu, vendredi dernier je parlais du maquillage vaginal de Kim Kardashian, c'était plus sympa, mais il n'y a pas un sujet comme ça par semaine, Paris Hilton, malheureusement, ne se met pas de mascara autour de l'anus, point géopolitique, Trump, celui qui rit quand il tweete, vient d'annoncer que les Etats-Unis allaient quitter la Syrie. Ce qui fait que les kurdes syriens sont à la merci de l'armée turque d'Erdogan, l'autocrate cintré qui fait avec les gens ce que nous on fait avec le lavabo des WC quand on fout dedans du Cilit Bang. 

Donc ceux qui gardent nos djihadistes au frais à côté des Croustibat vont mourir, or quand on est mort, on est bien moins efficace professionnellement, les recruteurs, d'ailleurs, ne prennent que des vivants. Sauf à Lyon où à la mairie ils ont pris Gérard Collomb qui, au vu de son dynamisme, est entre les deux. Nos djihadistes vont donc se tailler dans la nature, et c'est dangereux, parce que sur les 130, il y en a peut-être 10 qui aspirent à une vie normale, un petit Fzéro dans le quartier de semi-liberté à Fresnes avec le lundi de la semoule, le mardi de la semoule, le mercredi aussi. Mais il en reste 120 qui potentiellement sont des psychopathes, entrainés à tuer, Jason dans Vendredi 13 à côté c'est Marlène Schiappa qui fait de la zumba sur C8.

Christophe Castaner, ministre de l'intérieur en fin de stage, l'a donc annoncé mardi à Jean-Jacques Bourdin sur BFM, 1er sur la neige, les djihadistes vont revenir. Benjamin Griveaux il y a un an disait qu'ils seraient jugés par les kurdes, mais Griveaux raconte n'importe quoi, moi s'il me dit qu'à la cantine il y a des frites, je n'y vais pas parce que je sais qu'il y a des salsifis. 

Et c'est vrai que ça fait mal au uque et à tout le reste, voir revenir ces salauds, c'est moins agréable que de s'empaler nu sur un gros sucre d'orge quand on est diabétique. Résultat, la classe politique est vent debout, Eric Ciotti a écrit sur Twitter "qu'ils soient jugés en Syrie pour leurs crimes", donc qu'ils soient exécutés, parce que le tribunal syrien, c'est un mec en cagoule qui dit "coupable", on répond "ouais non, mais en fait j'ai eu une enfance difficile, mes parents regardaient Thalassa", l'autre redit "coupable", et il vous tranche la tête. 

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.