Pierre Bitoun de la France Insoumise a demandé aux stars des médias qui confisquerait la parole combien ils gagnaient par mois. C'est vrai que les médias et l'argent, ça crée du mystère. Pourtant la réalité est bien plus morne qu'on ne l'imagine.

Le monde des médias fascine le public. Oui, mais c'est juste parce que les gens ne connaissent pas vraiment ce milieu. C'est comme la proctologie. On pense que c'est pas terrible alors que, c'est pas terrible. Quand j'étais jeune, je vous regardais à la télé, Nagui, en me disant : "Il doit se droguer, sinon il s'habillerait pas ainsi", c'était les années 90. Tout était trop ample et chez vous trop jaune. 

Résultat je suis là, et je vois un type sain, qui boit son petit thé, pas une clope, pas un café, pas une groupie qui crie : "Prends-moi, d'habitude j'aime pas les arabes mais là c'est pas pareil t'es une vedette". Rien. En 12 ans de métier, personne ne m'a jamais proposé la moindre substance. Ça doit être ma tête etmon physique de centriste, on se dit : "Sa vision de la vie rock'n'roll c'est Adamo qui boit une Tourtel" et même porte de Saint-Ouen, le plus fort qu'on m'ait proposé, c'est un Kit-Kat. 

Donc le monde des médias n'a aucun intérêt. A la radio vous êtes filmé, il vous manque des cheveux, on dirait un gruyère. A la télé, on vous maquille, si vous oubliez d'enlever tout, après dans le métro des mecs se frottent en murmurant : "Tu viens souvent sur la ligne 13 poupée ?", bref c'est un enfer. Le seul avantage, c'est l'argent. C'est bien payé, ça permet d'acheter du Nutella hors période de promo et donc de ne pas se faire piétiner par 10 mères de famille qui ont envie de faire plaisir à leurs gosses et n'ont rien à foutre de la survie des grands singes. Qui pourtant sont plus mignons que des gosses, pour une pilosité équivalente à celle de nos enfants, grâce aux perturbateurs endocriniens.

Mais bon personne ne parle de son salaire, car en France c'est tabou. On peut parler de tout, du temps qu'il fait, il pleut, du temps qu'il fera demain, il pleuvra, des athlètes russes aux prochains JO, il y en a pas, du charisme de Bruno Le Maire, il y en a pas. Mais d'argent, non. 

La France Insoumise, parti de Mélenchon, le seul type à avoir la tronche d'un smiley tristesse sur Samsung, a voulu en savoir plus. Et donc les Insoumis de Tours ont envoyé un mail à des stars des médias pour leur demander combien elles gagnent, l'ont reçu : Christophe Barbier, qui doit pas être riche, il n'a qu'une seule écharpe, Gilles Bouleau, le seul type qui porte le nom de ce qu'il est en train de faire quand on le voit, c'est comme si Laurent Delahousse s'appelait Pause de beau gosse. Mais aussi Jean-Pierre Elkabbach, qui leur a transmis le montant en ancien francs, sa monnaie de référence, il a abandonné le sesterce l'an dernier, Guillaume Durand, le journaliste pépère qui a l'énergie d'un jamaïcain anémique, et même Elizabeth Quin, elle, elle pensait être planquée à Arte, mais paf, la France Insoumise quand ils traquent le journaliste, c'est comme les porcs avec les truffes, vous leur dites Marie-Laure Augry, en 7 minutes ils vous la ramènent avec ses contrats des 30 dernières années.  

Mais à quoi cela va-t-il leur servir de savoir qui gagne combien ? Et bien d'abord parce qu'ils n'aiment pas l'argent, tel Kev Adams quand Frédéric Lopez l'a trainé en Ethiopie et qu'il a réalisé que les enfants s'amusaient avec juste un bout de bois et que c'était ça la vie, puis un réalisateur l'a appelé pour tourner dans "4 couillons à Cancun", une comédie de mœurs sur le sexe et la beuh, et il est rentré sur Emirates. 

Pierre Bitoun, le monsieur des Insoumis qui a envoyé l'enquête aux stars des médias dit qu'elle vise les représentants de la caste médiatique qui occupent le devant de la scène et confisquent la parole, ce qui est une arnaque. C'est comme il y a 30 ans quand Le Pen disait partout à la télé qu'on le voyait nulle part. Alexis Corbière est quasi 24h/24 sur les chaines info, à force tous les sièges ont pris la forme de ses fesses. Moi, je bosse avec Raquel Garrido, on entend plus Clémentine Autain sur RMC que les Démons de Minuit sur Nostalgie, donc la parole confisquée, c'est de l'enfumage. 

D'autant qu'Hanouna, le grand ado barbu, est lui aussi dans le listing, donc si le projet des Insoumis c'est de virer Castaldi pour mettre à la place Danièle Obono et lui faire parler du fait qu'Obispo chiale dans The Voice quand il est ému parce qu'un puceau de 16 piges connait une chanson de lui, je vois pas l'intérêt. Donc le sujet c'est juste de savoir qui gagne quoi, afin, le soir de la révolution, de pendre Anne-Sophie Lapix avec les tripes d'Yves Calvi, tandis que Gérard Miller de la web-TV des Insoumis prendra la tête de France Télé, puis de Radio France, puisque notre Mathieu à nous est viré par Mac…, euh, par le CSA. Ce sont des sages qui prennent le boss là-haut au téléphone et disent "D'accord chef, bien chef, bisous chef, on raccroche chef, parce qu'il faut qu'on discute pour arriver à la même décision que vous, chef".

Il est révoqué, Mathieu Gallet, il n'aura même pas eu le temps de me dire qu'il me trouve formidable, ça aura été le point noir de son mandat. On va avoir un nouveau patron, qu'il faudra à nouveau séduire, alors que je me disais c'est bon, j'ai fait mes preuves, je peux me relâcher. Même Nagui, entre deux rasades de tilleul aromatisées aux gouttes d'huiles essentielles et un demi-Pépito bio, rit parfois. 

Les médias, c'est ça qui est chouette, on change de patron tout le temps, Xavier Couture arrive, ah bon ? Trop tard, il est parti. Delphine Ernotte est là, ah, bah le temps de se retourner elle est plus là. Mais à part ça, c'est nul. Parce que pour quelques stars surpayées, il y a des milliers de précaires qui galèrent, et en ça, c'est vraiment un milieu comme les autres.

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.