Aujourd'hui, Tanguy Pastureau, roi de l'humour a trouvé un sujet de chronique sans le virus !

Il y a deux choses qui sont difficiles quand on fait une chronique quotidienne, c’est 1- faire une chronique quotidienne, donc Daniel Morin, qui a 2 chroniques quotidiennes, est mon héros, je tiens à le dire. Quand il profite de la crue de la Seine pour débarquer à la Maison de la Radio sur le yacht qu’il a acheté avec ses droits d’auteur, OK visuellement c’est le Captain Iglo, en plus vieux, avec son bâtonnet de colin décongelé, mais je le trouve superbe. La 2ème chose compliquée, c’est de trouver un sujet, parce que là, il n’y a plus que des infos relatives au Covid, ça fait un an que ça dure, on a fait des blagues sur les confinements, les masques, Jean Castex, les vaccins, Jean Castex, les tests, Jean Castex, on a fait le tour. Donc hier je cherchais une idée de sujet un peu neuve, je suis allé sur des sites d’info, j’ai vu un truc sur Anne-Sophie Lapix, pas de bol, elle a chopé le Covid, elle aussi, vraiment, aucune originalité cette dame, je sais pas ce qu’ils lui trouvent à France 2. Puis j’ai vu un papier sur Édouard Philippe, mais lui aussi a le Covid, il s’est isolé, il vit au Havre et en plus seul, donc je pense que là il s’est mis un pain au chocolat sur le poignet pour qu’une mouette, en donnant des coups de bec pour le bouffer, lui tranche les veines. Le Covid est partout, il n’y a plus aucune autre info, hier je me suis mis à pleurer en criant « j’aurais dû faire un autre métier, comme médecin, parce que je passerais à la télé », quand tout à coup, sur le site de 20 Minutes, qui n’est pas un site répertoriant les plus courtes questions de Nagui à ses invités, je tombe sur un article dont le titre est « leur bébé est né sur l’autoroute, ils obtiennent un an sans péage ». Je lis le contenu, et là, han, pas de Covid, une sensation de chaleur envahit mon corps, la même qu’à l’arrivée en Chine lorsqu’on est soumis à un dépistage rectal, que du bonheur, j’ai l’impression d’être monté au paradis avec Sophie Davant et Faustine Bollaert qui se mettent à dire « tout de suite, il a réussi à trouver un sujet de chronique sans le virus, c’est le roi de l’humour, le taulier, et en plus c’est une belle personne, on accueille Pastureau ».

Donc je vous raconte l’histoire, nous sommes le 1er janvier, la plupart des gens pensent encore que 2021 va être une année super. Un couple est en voiture sur l’autoroute, ils se rendent à la maternité de Voiron, dans l’Isère, d’où ils sont originaires, ils ont déjà 47 enfants parce que dans le coin, à part faire l’amour, il y a pas des tas d’activité. La dame s’apprête à accoucher, elle hurle, ce qui est pénible parce qu’il est impossible d’écouter France Inter. L’homme zappe alors sur Chérie FM, et tombe sur « my heart will go on » de Céline Dion, seul morceau capable de dépasser au niveau sonore les cris de son épouse. Cette chanson, vous la passez au pied d’un volcan en pleine éruption, on n’entend pas le volcan. Seul souci, le bébé, qui n’a pas Waze parce que ces petits cons naissent sans 5G, sauf ceux dont la mère a été vaccinée contre le Covid, ne réalise pas qu’ils sont tout près de la maternité de Voiron et demande à sortir de suite. Le couple s’arrête, sur l’A48, juste avant la sortie Voiron, et la dame accouche sur la bande d’arrêt d’urgence, à 2h18 du matin, c’est-à-dire qu’il y a violation du couvre-feu, le gosse est pas encore né qu’il est déjà dans la délinquance, on tient le nouveau Mesrine. A 5 ans il va braquer la Banque Postale et peut-être même une banque où il y a de l’argent. Et là, la mère accouche, sur l’autoroute, avec son mari qui applique les instructions des pompiers au téléphone, un 2ème héros, après Daniel Morin, moi j’ai un enfant, le jour de l’accouchement, je me suis évanoui une 1ère fois dès le parking de la clinique, puis 34 fois jusqu’à la salle des naissances. Quand j’ai réussi enfin à reprendre mes esprits, je suis arrivé dans la chambre, le petit avait 3 ans ½, il m’a dit « bah alors papa, on t’attendait, j’ai école, moi, gros ». Donc là, un mec qui fait naître son propre enfant, je ne dis pas respect, c’est au-delà de ça, j’aimerais mieux affronter Arlette Chabot dans un octogone que faire ça. 

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés