Tanguy Pastureau nous parle aujourd'hui d'un policier accusé d'avoir tracé une croix gammée sur un toit et qui, pour se défendre, a donné l'excuse la plus bidon de l'histoire...

Hier, je me baladais sur Internet, je regardais des photos des actrices de Friends avant et maintenant en me disant que vu la dose de plastique qu’elles se sont foutue dans le corps, si elles se reproduisent, elles donneront naissance à un Tupperware, quand soudain je tombai sur un article de l’Est Républicain intitulé « Croix gammée géante dessinée sur un toit : le policier suspecté plaide le hasard ». Là, premier réflexe, je me dis : « mon ordi bugue, il a compilé 10 titres d’articles et les a mélangés pour en faire un seul », puis je découvre l’histoire, qui est dingue. 

Je vous raconte, il y a un mois, dans le territoire de Belfort, des gens réalisent qu’une croix gammée géante est visible sur un toit, au début ils pensent que c’est un panneau solaire néo-nazi, qui fournit juste de l’électricité au moment de la diffusion des soirées Thema d’Arte consacrées au 3ème Reich, mais sans le son, parce qu’Arte a une politique plutôt anti-Hitler. 

En fait, il s’agit d’un dessin de croix gammée, en gros, le toit est foncé, mais certaines tuiles ont été frottées afin de former une croix gammée, en général, quand il y a un graffiti, c’est soit une croix gammée, soit un pénis. J’ai dû faire dans ma vie 700 toilettes d’aires d’autoroutes, sur les murs il y a 50% de pénis, logique, la personne dessine ce qu’elle voit, elle fait pipi face à un mur, or elle ne va pas dessiner un mur sur un mur, donc pénis. Et 50% de croix gammées, ce qui est étrange, moi quand je fais pipi sur l’autoroute, j’ai des pensées d’autoroute, je me dis « si les sandwichs achetés à la station Total portaient vraiment le nom de ce qu’il y a à l’intérieur, mon sandwich thon serait un sandwich hhmm », ou « tiens, ça fait 25 ans que j’ai pas entendu Teri Moïse, je vais mettre Chérie FM ». Mais comment, sur une aire d’autoroute, arrive-t-on à basculer dans le nazisme, pour moi c’est un mystère, peut-être la frustration d’avoir été coincé au péage de Saint-Arnoult, la violence s’exprime, il faudrait voir si Hitler n’a pas vrillé un jour où il rentrait de vacances.

Tout ça pour vous dire qu’une croix gammée, qu’elle soit sur un mur de chiotte ou sur le toit de ton oncle, c’est choquant. Donc il y a enquête, et on réalise qu’un policier a fait des travaux sur ce toit, la piste de la cigogne nazie est donc écartée. Ils interrogent le policier, qui, surprise, déclare que la croix gammée s’est formée toute seule avec le vent lorsqu’il remettait en place des tuiles, c’est-à-dire que ce serait le vent qui serait nazi, ça expliquerait pourquoi il n’y a pas de juifs à Berck-plage. Si le vent est nazi, le mondial du cerf-volant, on va le regarder d’un autre œil. Donc là il y a deux possibilités : soit il s’agit vraiment d’un hasard, les tuiles ont volé et ont formé une croix gammée, comme Tétris si le jeu avait été lancé en 39, soit le fonctionnaire de police ment. Mais ses collègues le soutiennent, il y en a un qui déclare à la presse « après 20 ans d’ancienneté, il ne serait pas devenu nazi, on s’en serait aperçu », ça fait comme avec les islamistes tarés, il y a tous les voisins qui disent « non, il était gentil et serviable, certes la nuit il hurlait et lançait des couteaux, mais on n’a rien vu venir », et un jour il plante quelqu’un. 

La société est faite de telle manière qu’on ne sait plus ce que l’autre vit, si ça se trouve à la Bande Originale, une personne est en train de changer intérieurement et on ne le sait pas, à la rentrée on va voir Alexis Le Rossignol avec un pull neuf et une Audi Q4 et il nous dira « bah ouais, en juin dernier j’ai découvert le consumérisme lors des 15 jours Auchan à prix coûtant, depuis, mon truc, c’est le fric ». 

D’autant que ce n’est pas parce qu’on dessine une croix gammée qu’on est un nazi prêt à agir, moi petit je dessinais des fusées, bah je ne suis pas devenu astronaute, le tunnel de la Défense je trouve déjà ça long, c’est pas pour passer 6 mois là-haut coincé dans un véhicule spatial à écouter Coldplay. Mais bon, disons que dans le classement des excuses à la con, « les tuiles ont formé toutes seules une croix gammée à cause du vent », est dans le top 10. Si Brutus, au moment de planter César, avait dit « pardon, daron, j’étais là avec mon Opinel, et j’ai trébuché, c’est à cause de ces sandales, je m’y ferais jamais, vivement que Nike soit lancé, on sera plus confort », ça aurait été une excuse moins bidon que celle-ci.

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés