Le président Emmanuel Macron vit le parfait amour avec ses ministres Christophe Castaner et Gérard Collomb.

Le président Macron et ses ministres vivent le parfait amour. Et c’est normal, parce que Macron, est jeune, il est beau, on a envie de lui faire l’amour. Rien que de penser à lui, j’ai le corps à 60. Là si vous me posez une côtelette sur le front, on peut démarrer un barbecue. Quand il signe ses ordonnances pour anéan… euh, modifier le droit du travail, chacun pense à la vie qu’il aurait s’il signait un contrat de mariage avec Macron : voyage de noce à la bourse de Tokyo, connexion en amoureux au site Boursorama Banque et coup de fil à Neymar pour lui dire : "Mon pote, t’es rien qu’un blaireau avec ta Maserati MC12, là on est dans l’A330 de Manu, à 912 km/h on vole, on te voit tout en bas, ah ça est, on te voit plus". Bref, Macron est irrésistible, il pourrait piquer Raquel Garrido à Mélenchon juste en lui disant : "Bébé, toi + moi + la révolution, ce week-end à Caracas". Et ses ministres eux aussi l’adorent. Normal, on vénère toujours le leader de la structure pour laquelle on bosse. Ainsi chez moi j’ai un autel avec des bougies et une photo de Nagui découpée dans le Télé Z devant laquelle je me prosterne en murmurant : "Un jour tu m’aimeras autant que tu aimes Daniel Morin".

Jeudi, le magazine Le Point fait un portrait de Macron, leur 420ème. Ils le kiffent autant que les Inrocks aiment Pascale Clark. Ils demandent à Christophe Castaner, porte-parole du gouvernement, ce qu’il pense du président. Or l’autre est un fan transi. Quand il voit Macron, il subit la même explosion hormonale qu’une ado de 13 ans qui croiserait Soprano ou que François Bayrou quand il croise son reflet dans le miroir. Et là Castaner déclare : "Tout chez Emmanuel est fascinant, son parcours, son intelligence, sa puissance physique". A titre de comparaison moi, j’ai 43 ans, le maximum qu’on ait dit sur moi c’est : "Oui, il est sympa". Castaner et la puissance physique de Macron, on a plus en tête les images de Top Gun quand les gonzes jouent au volley torse poil au soleil que celle de 2 types dégustant des chouquettes au conseil des ministres. Et Castaner ajoute :"Il m’a mis des étoiles plein les yeux", c’est plus un type, c’est un hôtel Mercure. Et, dit-il ""j’assume cette dimension amoureuse", rien que ça, le voilà amoureux, le pire truc qui peut arriver au travail, d’où la maxime no zob in job.

...

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.