Tanguy nous prévient ce matin : qui fait changer le nom d’un panda roux, est capable de tout...

Nagui, j’ai fait une bêtise. Je suis allé trop loin. A cause de moi, une affaire, le pandarouxgate, est en train d’éclater, je vous explique. La semaine dernière, j’ai fait une chronique sur le zoo de Clères, près de Rouen, où est né un panda roux, l’équivalent chez les pandas du chanteurEd Sheeran, ou de François Valéry pour les daltoniens. Bien sûr, lui ne chante pas, comme tous les pandas, sinon vous pensez bien que sur 40 ans de carrière, à un moment, le panda de Chantal Goya lui aurait dit « dégage bobonne, c’est à mon tour de briller, pétasse », le panda est un animal extrêmement vulgaire, et il aurait pris le mic. Ce bébé panda n’a pas de nom, normal, quand vous êtes un panda, vous n’en avez pas besoin, c’est comme en club libertin, on s’en fiche que vous vous appeliez Jean-Claude, dès lors que nu, vous avez un physique en T, comme dirait Christina Cordula, avec la barre du T aumilieu. 

Mais dans les zoos, on donne des blases aux bêtes, qui rappellent leur terre d’origine, s’il y a un caribou ce sera René, un chameau Toufik, un pigeon mort avec dans l’aile gauche une seringue rouillée, Anne Hidalgo. Et je vous avais expliqué que le département de la Seine-Maritime proposait sur son site de voter parmi des prénoms pour son préféré, Chen, Asa, Qiu, prénomsasiatiques, parce que le panda roux est originaire de l’Himalaya, voyez l’Himalaya, ça ressemble à la Belgiquemais avec des montagnes et pas de bière. 

Et donc vendredi, ici même, j’ai dit un truc comme « ouais heu, d’abord, ce panda est né en France, donnez-lui un prénom français », ce qui m’a valu des critiques positives, j’ai été sacré humoriste du siècle sur le blog Fdesouche, Radio Courtoisie a fait mixer cette chronique sur de la house par DJ Croix Celtique, et Valeurs Actuelles, je crois, m’a dessiné en esclavagiste en train de tirer des noirs avec des chaines, ce qui équivaut chez eux à 17 T dans Télérama.

Et j’avais, pour illustrer mon propos, demandé que le panda se prénomme Chantal, je ne sais pas pourquoi, j’airepensé à Chantal Jouanno, parce que j’adore faire des trucs que personne d’autre ne fait. Sauf que j’oubliais une chose, c’est que cette chronique est écoutée par tous les décideurs de ce pays, Bruno Le Maire, Justin Bridou, Matthieu Pigasse, Estrosi, les Bodin’s. 

Et donc avant-hier, Bertrand Bellanger, président du Conseil Départemental de la Seine-Maritime, le king du 7.6, a décidé d’intégrer Chantal à la liste des prénoms proposés au vote. Et c’est là que je vous dis que j’ai fait une bêtise, parce que personne ne mérite de se prénommer Chantal, c’est un prénom ringard, à Guantanamo il y a déjà 15 ans, pour que les types craquent, on leur disait « parle, sinon on t’appelle Chantal ». A cause de moi, cette femelle pandaroux, qui avait tout à vivre, faire des selfies avec Aymeric Caron, doubler Murielle Bolle dans un documentaire sur l’affaire du petit Grégory, à cause de moi, son avenir est foutu. Son avenir c’est Ophélie Winter qui lui refile du Xanax en lui disant « à deux on est plus forts, on va s’en sortir ensemble ».

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.