Tanguy, ce lundi, vous avez envie d'unité.

Oui, Nagui, parce que le pays va mal, bah vous avez vu ce qui s'est passé samedi, Iris Mittenaere a perdu à Danse avec les Stars, alors qu'elle avait tout pour l'emporter, mais ça, ça fout la rage aux gens. 

Heureusement j'ai basculé sur BFM et il y avait les célébrations des 50 ans de mai 68, et là ça avait de la gueule, 3000 figurants à l'Arc de Triomphe, il manquait juste Jean-Michel Jarre en haut en train de jouer de la harpe à laser avec Alexis Corbière. En plus, ça a réglé les problèmes de circulation à Paris, maintenant il y a moitié moins de voitures, si on zoome sur les images de la préfecture de police, à un moment on doit voir Anne Hidalgo en train de foutre le feu à une Ferrari de l'avenue Foch. 

Bref, le week-end a été chaud, mais le calendrier a été respecté, le samedi, on détruit tout, les voitures, les magasins, les flics, les statues, le dimanche on se repose, parce que c'est crevant, c'est pas comme avec la CGT, il y a rien à grailler, pas une demi-merguez, puis la semaine reprend, même la Révolution est devenue une routine. 

Si en 1789 on avait laissé à Louis XVI 6 jours de break pour une journée de révolte, ses descendants seraient toujours au chaud à Versailles, et tous les soirs Stéphane Bern se caresserait devant la porte principale de la baraque en traçant dans l'air avec son sexe, de manière symbolique, une fleur de lys.

Oui, nous sommes divisés, mais en même temps pas du tout, car nous partageons 2 choses : la fierté de faire partie du peuple français, ok on paie des taxes, mais il faut voir ça comme un droit d'entrée à un petit club très fermé, en contrepartie on a le droit de râler, d'écouter Chimène Badi et de manger des tripes. Et nous partageons aussi ce que nous avons de plus intime, je ne parle pas de nos illusions secrètes, de nos envies inavouées, mais de nos matières fécales. 

Je m'explique, en Angleterre, cette nation où vit depuis 200 ans la reine Elizabeth II, c'est l'équivalent de Jean-Pierre Elkabach là-bas mais en plus fun au niveau des sapes, un laboratoire a prélevé sur des écrans de commande dans des McDo tout ce qu'il y avait dessus, ce que nous on appelle traces de doigt parce qu'on n'a pas été foutu de faire des études scientifiques quand on avait 20 piges et que depuis on est resté des brelles. 

Ils ont analysé ça, et les mecs en ont fait tomber leurs tubes à essai de stupeur en criant "par la barbe de Louis Pasteur, je vous jure je vais vomir", ils ont trouvé des centaines de traces de matière fécale différentes, un vrai arc-en-ciel, commander des burgers chez McDo ou bosser dans une crèche en période de gastro, c'est pareil, sauf qu'on ne mange pas d'enfants, parce que si on le fait, ces petits crétins hurlent encore plus que quand à la caisse du Leclerc ils réclament des Pez. C'est-à-dire que parmi les gonzes qui vont chez McDo, il y en a pas mal qui ont la même hygiène que le fils qu'auraient eu Michel Houellebecq et un sanglier, ils ne se lavent pas les mains.

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.