Tanguy Pastureau maltraite l'info et la nomination d'Agnès Saal en haut fonctionnaire au Ministère de la Culture...

Les gens retrouvent du travail, certes, pas tous, à vrai dire, la plupart non, mais enfin si on prend juste comme repère Agnès Saal, c'est un succès. Agnès Saal, souvenez-vous, c'est cette dame qui ne marche pas. Elle est toujours sur la même paire de mocassins achetés à la Halle aux Chaussures en juin 94, les fétichistes des pieds se tripotent en pensant aux siens qui sont immaculés, elle ne les utilise tellement pas que si elle va aux toilettes à pattes elle se fait une ampoule. Non, elle s'est toujours déplacée en taxi, un mode de transport atroce car on y entend RMC Info... Je n'ai jamais pris un taxi dans lequel le gonze écoute Inter, ces gens ne soupçonnent même pas l'existence de Daniel Morin, et du coup moi, ils ne me reconnaissent pas, donc exactement comme dans tous les autres lieux. 

Agnès Saal a été directrice du Centre Pompidou, la grande boite à cons qui s'extasient devant 3 bouts de plastique que d'aucuns appellent des œuvres, de 2007 à 2014, puis en 2014 fût nommée présidente de l'INA, dont l'activité consiste à vendre aux chaines des images de Garcimore pété de rire, ou de Guy Lux contestant le score de Charleville-Mézières à Intervilles en 82, au prétexte que René, candidat zoophile mais adepte des relations platoniques, avait entamé avant l'émission une relation avec la vachette Clarisse en lui offrant de la luzerne, celle-ci encornant par conséquent les mecs de la ville adverse, Mâcon. 

Bref, elle était tranquilou en train de refourguer des images d'animateurs morts, mais aussi de Michel Drucker, dont la carrière remonte au paléolithique, à Lascaux (il y a des peintures de Drucker en train de s'épouiller le pubis à côté d'un yack), quand l'administration a réalisé qu'elle avait fait des notes de taxi longues comme la jambe d'Adriana Karembeu, ce membre immense qu'aucun teckel même en rut n'ose déniaiser tellement la distance pour lui serait impossible à parcourir. Si vous n'êtes pas minimum un bison hyper-excité, vous ne vous attaquez pas à cette jambe...

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.