Barack Obama était ce week-end à la Maison de la Radio, "loué" par Les Napoléons. Comme quoi, ancien président, c'est comme les apparts au bord de mer ou l'outillage. Ça peut se louer.

Barack Obama était ici, à la Maison de la Radio. Oui, c’est fou ! d’habitude, la Maison de la Radio, c’est une espèce de boite à gueux tous moins frais les uns que les autres, où Daniel Morin et moi buvons des cafés dégueus en comptant les cheveux qu’il nous reste, 140 en tout à deux. 

Mais samedi, glamour, volupté et déo au musc, Barack Obama, le président glamour, seul chef d’état devant lequel on a envie de se masturber, avec Merkel si on bosse à BFM Business et qu’on prend en compte la croissance et pas les fringues, était ici. S’il est venu, c’est pour une conférence, où il a pris une blinde. On parle de 400000 dollars pour un texte lu sur prompteur, comme Tex, mais c’est Obama alors ça passe. Il pourrait chanter le Gambadou en slip à cheval sur Gilles Verdez qu’on trouverait encore ça super. 

A venir le voir, il y avait tout le gratin : Karine Le Marchand, qui lui a proposé 8 profils d’agricultrices françaises. Il a choisi Cynthia, éleveuse dans la Somme et a emménagé hier chez elle. Roselyne Bachelot est aussi venue tout en rose,... Une prise de risque quand on sait que chez les américains c’est la couleur des marshamallows. Elle aurait pu finir plantée sur un bâton au-dessus d’un feu de camp à hurler : Je ne suis pas Jeanne d’Arc, et bien sûr Mathieu Gallet, boss de Radio France, qui n’a pas encore eu l’occasion de me rencontrer - je pars juste après ma chronique - et s’est donc rabattu sur Obama, son plan B.

De l’avis de tous, y compris d’Anne Sinclair, qui était là et est fan d’Obama comme l’est Jean-Luc Mélechon de lui-même, son discours était convenu. En langage normal, c’était chiant. Il est venu, a pris son chèque, a appelé sa femme pour lui dire : Michelle, fais chauffer le jet, on part aux Seychelles, j’ai entubé les bouffeurs de baguette, et il est parti. 400000 dollars pour ça, alors que pour un carnet de chèque déjeuner on calait Benoit Hamon et il parlait pendant 6h, c’est dommage. 

Obama était logé à l’hôtel Hyatt Paris Madeleine, une sorte de Formule 1 mais en moins pratique parce qu’il y a pas Gifi en face si on veut acheter une peluche lumineuse ou une trancheuse à saucisson. Et il a reçu ses potes, d’abord Anne Hidalgo, qui l’a rejoint au Hyatt à 10h45 samedi. Elle était prévue à 8h10 mais a voulu venir en voiture. La maire a offert à Obama des boutons de manchette ornées du blason de Paris, c’est le seul mec à recevoir des cadeaux pourris de fête des pères d’une dame avec qui il n’a aucun lien de parenté. Ils les a mis sur Ebay 2h plus tard, ils y sont toujours, 30 centimes, frais de port offerts. 

...

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.