Pour 2021, Tanguy Pastureau souhaite la fin du Covid, et c’est bien parti puisqu’en 7 jours on a vacciné 430 personnes...

Ça fait 4 jours que nous sommes en 2021, il est donc temps de tirer un 1er bilan de cette année : elle est nulle. Dès le 31 au soir, j’ai senti que ça allait être atroce, quand sur France 2 Stéphane Bern, depuis l’Opéra Royal de Versailles, a prononcé la phrase : « tout de suite, on accueille Amel Bent ». 10 siècles de monarchie pour arriver à ça, je comprends mieux les sans-culottes, ils avaient vu venir le truc, les mecs. Donc j’ai zappé sur BFM-TV, pour voir en live le feu d’artifice de Strasbourg, des Fiat Punto qui brûlent, et là, 31 décembre 23h50, Christophe Barbier, le spécialiste de tout, sauf du shampoing doux parce qu’il a trois mèches qui collent, lui H24 il est en live, c’est Secret Story mais avec des analyses. Il n’a pas de vie, sa seule amie c’est son écharpe, le soir, il la déplie sur son lit dans le sens de la longueur et il se couche à côté en lui disant qu’il l’aime, c’est triste. Je me suis même tapé 10 minutes d’un live de Jean-Michel Jarre dans une cathédrale de Notre-Dame virtuelle, visuellement ça ressemblait à du vomi mais avec des couleurs moins harmonieuses. Jarre était jaune, puis vert, puis bleu, j’ai cru qu’ils lui avaient inoculé le vaccin russe, mais c’étaient des effets spéciaux, c’est le créateur du jeu Adibou en 98 qui était aux commandes. Je suis repassé sur la 2, Stéphane Bern accueillait Gims et Kendji, 1ère fois qu’il rencontrait un noir et un gitan en même temps, j’ai cru qu’il allait faire une attaque. Il s’est évanoui, pour le faire revenir, ils lui ont montré un portrait de Mme de Montespan réalisé avec de la farine. Puis Catherine Ringer a chanté "Marcia Baila", chanson sur le cancer, et je me suis dit : « quelle manière appropriée de clore 2020, l’année la plus glauque de l’histoire », si derrière il y avait eu Maxime Le Forestier sur "Toi le frère que je n’ai jamais eu", je me pendais. 

Et 2021 va être pareil, on fait comme si le 1er janvier à 0h01 il y avait une page qui se tournait, mais si on est cartésien, on sait que non. On est tous là à se la jouer bouffeurs de curés et d’imams, la laïcité gna gna, "Dieu n’existe pas", mais on est 67 millions à se dire : « OK on a changé d’année, ça repart à zéro, on sait pas comment mais ça repart », à un moment, il va falloir arrêter de juger Christine Boutin. Niveau mysticisme, globalement on est une nation de chamanes, moi ma tante à minuit a égorgé un poulet en hurlant « pars, Covid, pars », puis « pardon, Nagui ».

Moi je souhaite ça pour 2021, la fin du Covid, et c’est bien parti, puisqu’en 7 jours on a vacciné 430 personnes, il en reste quoi, bon ok, la totalité, mais on est le seul pays où le ministre de la santé connaît le prénom de tous les vaccinés. On mise sur le rapport humain, en Angleterre ils en sont à un million, vous êtes perdu dans la masse, Boris Johnson ne vous voit même pas, déjà parce qu’il a 4 mèches dans chaque œil, et parce qu’ils vaccinent dans des gymnases, à la chaîne, ça ressemble au mondial de la fléchette. En France, on fait peu mais bien, c’est du travail d’artisan, on prend le temps de vivre, à la Castex. Tranquilou bilou, les 2 mains dans les poches et depuis le début on attend que le virus il ait peur de nous, quand on devait être masqués, on n’avait pas de masques, quand on devait être testés, on n’avait pas de tests, donc, oh, on fait un strike ou on fait pas un strike ? Quand on doit être vaccinés, on n’a pas de vaccins. En fait, on n’a jamais ce qu’il faut, la France c’est une buvette où il n’y aurait que de la Badoit dans un méchoui organisé par Force Ouvrière. Alors on nous explique que la campagne de vaccination a été conçue pour ne pas froisser les anti-vaccins, ce qui est totalement con parce que de toutes manières ils ne le feront pas, c’est comme si avant d’ouvrir la ferme des 1000 vaches ils avaient dit à Bardot : « hé Bribri, on va exploiter 1000 pauvres bêtes afin de produire assez de lait pour envoyer des Kinder Pingui jusque sur la lune, tu valides ? ». C’est n’importe quoi, faites une campagne de com, avec des stars qui se font piquer, ou des cyclistes, parce qu’ils ont l’habitude + un clip avec Michael Youn qui chante « Couroucoucou pique pique », faites envie.

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés