Tanguy Pastureau nous le dit : il y a pire que les donneurs de leçons, il y a les donneurs de leçons qui ne font pas ce qu'ils disent.

Hier, je suis allé sur jeanmarcmorandini.com, parce que 1- je dois être en dépression 2- j’avais envie de voir le clash dans TPMP entre Sylvie Ortega, amie de Loana, et Eryl Prayer, ami de Loana, elle en a deux, comme le curé d’Evreux. Ils se sont quasiment battus, l’un accusait l’autre de fourguer de la drogue à Loana, ce qui expliquerait pourquoi on n’a pas compris ce qu’elle dit depuis 19 ans, c’était pas nous le problème, dire que mon oncle s’est fait équiper chez Audika à la suite d’une de ses interviews, c’était elle. Il a fallu les séparer, Eryl Prayer, qui est un sosie d’Elvis, fin de carrière, en fait 18 jours après la mort du King, avait la banane toute froissée. Sylvie Ortega s’est aussi disputée avec Benjamin Castaldi, chose à éviter parce que rien que sa main fait deux fois la taille de Valenciennes. 

Et encore, grâce à la méthode "Comme j’aime", il a perdu 10 kilos, avant ça, c’était un tank, lui il avait une vraie Smart en tant que porte-clés. En forêt de Rambouillet, les sangliers mâles l’appelaient frérot. Voilà, Mme Barrier, le monde vers lequel vous avez choisi de revenir, quinze tocards qui se battent autour de la dépouille à venir d’une ex de télé-réalité que les trash-médias ont brisé, d’où ma question : pourquoi ? On n’est pas mieux, en mer, loin de la bêtise humaine, et là où même NRJ ne peut pas nous balancer le dernier Amel Bent ? Et puis au large, on est protégé du Covid, même si certes, quand on croise une baleine bleue, on applique la distanciation sociale, parce qu’on sait qu’elle n’a pas accès à la méthode "Comme j’aime", si elles la faisaient, les baleines, ce seraient des daurades. 

Le Covid c’est terrible, ça empêche Paul Mirabel d’effectuer dès maintenant, alors qu’il est en plein buzz, sa tournée triomphale à travers la France, et vous imaginez, un mec qui s’appelle Mirabel et se produit à Metz, rien qu’avec le chauvinisme local, il remplit douze fois le Zénith. Il suffit sur les affiches d’ajouter un L, un E à Mirabel et de remplacer sa tête par un des fruits de la pub Oasis, et c’est le carton. 

Mais là non, tout est gelé, moi je regarde BFM-TV, on a la carte des coins les plus touchés, dont Dunkerque, il y a des gens qui habitent Dunkerque et en plus ils tombent malades, après ça impossible de croire en Dieu, j’imagine que l’église de Dunkerque a été proposée à la découpe par Stéphane Plaza. 

Et à mon sens BFM-TV parfois en fait trop, exemple ils font une campagne pro-vaccination avec les stars de l’antenne, Benjamin Dubois, Karine de Ménonville, Stefan Etcheverry, stars que vous ne connaissez que si vous regardez BFM. Ou non, que vous travaillez à BFM. Ou non, que vous êtes Benjamin Dubois, Karine de Ménonville Stefan Etcheverry. Et encore, ça implique de bien se connaître soi-même. 

Bref, ces gens, dans des spots, disent « faites comme moi, vaccinez-vous et d’ici peu, 2040, le virus sera fini ». Sauf Rachid M’Barki qui dans son spot dit « bonjour, j’ai conscience que je présente le minuit-2h du matin, et que, si vous avez un cycle de sommeil normal, vous n’avez aucune idée de qui je suis, alors faites ce que vous voulez, je m’en bas les steaks ». Rachid M’Barki, il est depuis toujours sur BFM, il a tellement fait de tranches qu’en interne on l’appelle la roulette à pizza. 

Et moi il y a trois trucs que je déteste dans la vie, 1- les betteraves 2- la mort de Joni Mitchell, je sais, elle n’est pas encore survenue mais je la déteste par avance 3- les gens connus qui nous font la leçon. Je ne sais pas pourquoi, parce qu’on peut être une star et rester citoyen de ce pays, à part Bernard Arnault qui préfère le Luxembourg, et donc donner son avis. Mais il y a tellement de gens qui écoutent, à part quand on fait la leçon sur Europe 1, que ça me semble indécent. Tenez, moi qui suis végétarien, par haine des animaux, je refuse qu’ils meurent avant d’avoir constaté la vacuité de ce monde sur 12 ans ½, bah jamais je ne conseille aux gens de le devenir. Pire, par contradiction, je serais prêt à faire un striptease devant le grill Courtepaille, même si ok, je ne sais pas si ça inciterait à bouffer de la viande, j’ai 47 piges, la mienne n’est plus fraîche depuis 2001. 

Pour une traçabilité moyenne, j’ai un trou de 2 ans dans mon CV, un apéro un peu chargé du côté de Lorient, je me suis réveillé 24 mois plus tard. A partir de 40 ans tout se relâche, on commence à avoir des plis, quand on se lave, il faut passer le gant de toilettes entre les plis, si quelqu’un me voit torse nu maintenant, il se met à crier « qu’il est mignon, c’est un Shar-Peï ? », je joue le jeu jusqu’à avoir des petites friandises. Les plis, c’est chronophage, Régine met 17 jours pour se laver. + 60 h pour sa couleur.

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés