La corrida, c’est cette espèce d’énorme soirée tapas lors de laquelle la chaine du froid n’est pas respectée. Un projet de loi propose d’interdire la corrida aux mineurs, ce qui ne change rien. Il ne va pas y avoir de version adulte de la corrida avec une scène de sexe à la fin. C’est donc une mesure inutile.

C’est dur, de changer ses habitudes parce que la vie est une chienne, à n’importe quel moment on peut claquer, on est là à regarder Plus Belle la Vie, quand soudain on a une énorme douleur au cœur et on a juste le temps de crier à son conjoint « ma grosse loute, rends-toi utile pour une fois, zappe sur Arte, pour que la famille pense que j’étais pas si con ».

La vie est fragile et pour ne pas y penser, on fait comme si on allait durer aussi longtemps qu’une chemise à jabot datant de 1830 qui aurait été rachetée chez Troc 3000 par Laurent Voulzy. Donc on se construit un assemblage d’habitudes, un seul sucre dans le café, la pratique du ping-pong, l’achat de boxers plutôt que de slips, ce qui est compréhensible car on s’y sent tellement mieux, nous les hommes, en liberté, quand je porte un boxer, j’ai l’impression d’être Nelson Mandela en 90 quand on l’a laissé sortir de tôle. 

Ça rassure, les habitudes, regardez en Corée du Nord, chaque chef d’état est là pour 52 ans, et bah ça apaise la population, qui peut mourir de faim en toute sérénité, certains clamsent dans la position du lotus, on les retrouve 2 mois après tout sec, impossible de les replier, ce qui fait qu’en Corée du Nord tous les cercueils sont de forme carrée. Moi qui suis un rétrograde coinços, le truc le plus rock que j’ai fait, c’est signer à Inter après votre coup de fil, Nagui, me suppliant, je cite « de rebooster une tranche clairement en fin de parcours, Albert Algoud », avez-vous ajouté, « est dans l’émission depuis 34 ans, tous ceux avec qui il a commencé sont morts de vieillesse », bah je suis un homme d’habitudes, si c’était moi, on aurait le même invité tous les jours. 

Sylvie Testud, par exemple, qui est agréable et propre, on a plaisir à faire une chronique à ses côtés, d’autant qu’elle en comprend le contenu, ce qui n’est pas le cas de tous. Mais non, il faut que chaque jour on change, on papillonne, dans un grand écart que seule une star du X ayant subi une ablation des adducteurs pourrait se permettre : Philippe Lellouche, Hubert Reeves, Kev Adams, Philippe Delerm. Et chaque jour, il faut tout recommencer, mentir à l’invité en disant que le film est bien, alors que le cinéma, c’est fini, puisqu’il est impossible de faire mieux que certains chefs d’œuvre, je pense au film Les Goonies, sorti en 85. On serait mieux en Corée du Nord, puisqu’il n’y a qu’un invité possible, Kim Jong-un, tout est plus beau en Corée du Nord. 

Tiens, prenez la corrida, ce jeu SM qui implique un monsieur jamais relooké par Cristina Cordula, si bien qu’il porte des legins moulants et des chaussettes roses, c’est atroce, on a l’impression de voir Michel Sapin au Gymnase Club, et un taureau. Animal qui a priori prend peu de plaisir à se faire charcuter, car le taureau préfère bouffer de l’herbe nu dans un pré, il a la même vie qu’Aymeric Caron quand il se lâche. On n’a jamais vu de taureau allant de son plein gré dans un donjon dire à la patronne « Maryvonne, j’espère que ce soir il y a de beaux salauds, parce que j’ai envie de m’en prendre plein la tetê », on part sur un exemple de taureau qui parlerait le verlan, comme nos jeunes qui souvent sentent le taureau. 

Non, le taureau est un être peinard, qui, tel José Bové, fait respirer ses poils dans la nature, la corrida est donc amorale, car on ne tue pas quelqu’un qui n’a rien demandé, à part Francis Heaulme ou les toreadors qui eux font ça. Mais on garde la corrida pour 3 raisons : 1- parce que sinon la chanson de Francis Cabrel ne voudra plus rien dire, et le climax de ses concerts, ce sera « La dame de Haute-Savoie » reprise à la flûte à bec 2- parce que sinon dans les arènes, il n'y aura plus que les soirées de la tournée Stars 80, or Sabrina commence à avoir les seins qui tombent 3- parce que c’est une tradition, autrement dit une habitude.

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.