Depuis lundi soir, on ne parle plus que de Martin Solveig !

Oui, Martin Solveig, c'est un DJ, ces gens qui font comme votre oncle au mariage de sa fille mais avec plus de fric et moins de Danse des canards. 

Lundi soir, à Paris,  il y avait la remise du ballon d'or, une cérémonie de footeux avec que des types que je connais pas, parce que le foot, je m'en tape comme Alain Soral de la bar-mitsvah du petit-neveu de Marek Halter. Je ne connais pratiquement aucun joueur, à part Benzema parce que je m'intéresse aux voitures de luxe, afin de savoir ce que je ne dois surtout pas louer samedi pour me balader dans Paris entre 3 barricades de gilets jaunes. 

Je tiens à vivre jusqu'au 20 décembre, date à laquelle, Nagui, on bouffe tous ensemble et c'est vous qui payez, vous, niveau générosité, c'est autre chose qu'Edouard Philippe avec sa petite pause de 6 mois. 

Les gens ne le savent pas, mais au Téléthon, quand il y a 76 millions dans la cagnotte, c'est que vous en avez mis 75, vous le faites à 3h du mat quand personne ne regarde, avec la carte Gold volée à Sophie Davant dans son sac pendant qu'elle pionce, à l'heure du passage antenne de Faudel. 

Bref, le foot et moi, ça fait 3, comme dirait un footballeur après avoir compté, donc lundi, j'ai à peine tilté quand j'ai su que le ballon d'or allait à Luka Modric, une star croate, ce qui déjà est absurde, comme un groupe de death métal de Kingston ou un socialiste confiant dans l'avenir. J'étais juste écœuré que Griezmann et MBappé arrivent 3ème et 4ème du classement, parce que je suis chauvin, moi s'il y a les Stones et Zaz en concert le même soir, bon bah ok je vais voir les Stones, mais je suis chauvin.

Bref, cette année, innovation, les mecs du Ballon d'or ont réalisé que les femmes existaient, depuis longtemps ils regardaient leurs mères, mais ils n'avaient pas fait le rapprochement. Et donc ils ont décidé de remettre un ballon d'or féminin, c'est la même chose que le masculin, sauf que celle qui gagne ne prend pas 17 millions d'euros sur 12 mois + les tickets palace, c'est comme les tickets resto sauf qu'avec un ticket on peut acheter l'Hippopotamus, mais 3000 boules. 

La gagnante, Ada Hegerberg, est norvégienne, on lui refile le trophée, au micro, elle dit "c'est historique, incroyable", et là, Martin Solveig lui demande, je cite "est-ce que tu sais twerker ?"

Le twerk, c'est cette danse qu'Edouard Balladur n'a jamais pratiquée parce qu'il est âgé et qu'il est très plat du cul, or ça consiste à secouer son derrière, moi les rares fois où j'ai vu faire ça j'ai chopé le mal de mer donc je me suis dit autant regarder Thalassa, ça va rajeunir un peu l'audience de France 3, qui est en de 104 ans en moyenne. 

Ensuite il y a le twerk ++, qui consiste à frotter ce derrière contre le pubis d'un mâle qui se cambre afin de mimer l'acte sexuel, c'est autre chose que Vincent Moscato dans Danse avec les Stars qui tente un pauvre cha-cha avant de se rétamer et de se briser les 2 pattes.

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.