Dans cette chronique, Tanguy Pastureau nous parle de Miss France qui, samedi dernier, en Moselle, a pu faire un show dans un centre commercial, en pleine pandémie, devant une marée humaine.

Je vais vous parler de Miss France, j’aime bien ce concours, il y a des seins, il y a des fesses, parfois vous pensez voir encore des fesses, ce sont les joues de Jean-Pierre Foucault. Je sais Miss France, vous êtes contre, parce qu’en 2021, on ne devrait pas juger autrui uniquement sur son physique, ah bon, et sur Tinder, vous avez le CV des gens ? Ce qui vous intéresse, c’est leur passion pour la flûte à bec ou le fait qu’ils aient une grosse bouche pour souffler dedans ? Stop l’hypocrisie, nous sommes d’abord des physiques, c’est après qu’on dépasse ça et qu’on se met à… lire Michel Houellebecq. 

Et puis la France, ce sont des traditions à la con, le toro piscine, les concours de cri du cochon, l’élection Miss France, si les aliens nous observent, je peux vous dire qu’ils vont faire demi-tour et rejoindre le bilan de Jean Castex tout là-haut dans le néant. Donc Miss France 21 s’appelle Amandine Petit et est née à Caen en 1997, la même année que le groupe Alliage, qui est également mort en 1997. Elle a été élue en décembre au Puy du Fou, à la fin de la cérémonie, des aigles l’ont attrapée et l’ont lâchée au-dessus de son hôtel, où l’attendait Sylvie Tellier, avec qui elle va passer tout 2021, comme quoi on se plaint de notre vie mais il en y a pour qui c’est pire. Parce que Tellier, on sent que son principal hobby c’est pas la déconne, en-dessous de 17 litres de poire dans le gosier, elle se lâche pas vraiment. 

Et samedi, Miss France, notre louloute, a fait une animation dans un centre commercial, l’endroit où normalement on fait sa fin de carrière dans le show-biz, parfois vous achetez du PQ quand soudain la tête de Danièle Evenou sort de l’étalage et elle vous dit « Choisissez Moltonel, c’est la Rolls de la raie ». Ça s’est passé en Moselle, le département où personne ne vous répond « Ah super, j’adore » quand vous dites que vous en êtes originaire. Gros protocole sanitaire, Miss France est venue masquée, ils l’ont collée en plus derrière un plexiglas, on se serait cru à l’aquarium de Monaco si les daurades s’étaient faites remplacer par les humains. On l’a aussi récurée intégralement avec une brosse constituée d’implants de Michel Fugain, enfin, dans cent ans, les bactéries parleront de ce moment comme d’un génocide.

Mais le souci, c’est que vous foutez Miss France devant la boutique Bata, les gens ils s’approchent, ils n’ont que ça à faire puisque Macron n’a tiré au sort que 35 personnes pour aider Olivier Véran à travailler, il en reste 67 millions qui végètent. Et samedi la foule s’est agglutinée, comme à un meeting de Bayrou, en tous cas quand il se dit qu’il viendra pas, donc deux options. 

1 : ça finit en cluster et tout le monde clamse avant même d’avoir assisté au grand jeu Buitoni animé par Basile Boli, 

2 : comme les gens sont masqués, même collés-serrés comme des chauds du pelvis, le virus ne circule pas, il essaie d’atteindre Miss France, seulement ils l’ont désinfectée avec un mélange javel-acide chlorhydrique-gnôle de Jean Lasalle, Sylvie Tellier lui a fait une accolade, elle a fondu, donc il a renoncé. 

Et ça, on n’en sait rien, parce que ça fait un an qu’on se tape le Covid mais personne n’est foutu de savoir si oui ou non on se le file en lieu clos avec la distanciation, on en sait moins sur le Covid que sur les raisons du look de Laurent Voulzy. D’ailleurs, ce show Miss France en pleine pandémie, ça a fait réagir du monde, dont Arnaud Tsamère, un comique des années 2010, qui s’est plaint que les théâtres sont fermés, François Berléand ne se lave même plus, c’est son teckel qui l’emmène lui chez le toiletteur, alors que dans la moindre galerie marchande on entasse 1000 pleu-pleus venus mâter de la couronne en toc. Ou alors on admet que le virus ne fréquente que les théâtres parce qu’il a un faible pour Pierre Arditi, en fait le Covid ce serait une sexagénaire de centre-gauche, mais pas les centres commerciaux. Ce qui ferait qu’il aurait mille fois plus de chances de contaminer Fabrice Luchini que Marlène Schiappa chez Leclerc en train de chercher des produits pour ses cheveux.

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés