Radio France n’a plus d'argent : 60 millions d’économies d’ici à 2022, on doit faire. Je vais donc passer de suite dans le public avec un chapeau..

Radio France vit une période tourmentée. En apparence, tout est normal, on boit des cafés, Daniel Morin déambule dans les couloirs dans sa chemise défraichie, tel le fantôme de Michel Houellebecq quand il aura clamsé, chaque mois on organise une journée sans plastique, comme dans toutes les boites sauf chez Marc Dorcel, parce si un acteur chope la chtouille, il peut faire un procès derrière, devant aussi, remarquez, car l’acteur de X est très souple, bref, tout parait tranquille. 

Mais en fait la situation est grave, notre pays est ruiné, Bruno Le Maire compte en pleurs les 16 euros 30 qu’il lui reste dans le cochon de la France et après on fermera, hier j’étais en voiture, au feu rouge, qui je vois ? Gérald Darmanin, j’ai baissé la vitre, il m’a dit « famille syrienne, pitié, pour manger », moi vous me connaissez, je ne supporte pas la vue de la misère. 

Du coup j’ai démarré aussi sec, je l’ai laissé sur place. C’est ainsi, la France, ça a été énorme, on a kiffé, on a éclaté les anglais, on a répété avec aplomb pendant des lustres à des millions de petits noirs que leur ancêtre c’était Astérix, les gosses disaient « vous êtes sûrs, parce que dans toute la ville on n’a pas un rouquin », mais c’est fini, on est des gueux, Stéphane Bern et Lorant Deutsch doivent se relayer en tant que poutre à chaque église qui menace de s’effondrer, même à l’Eurovision on ne brille plus, alors que c’est devenu un concours de tolérance et qu’on a envoyé un arabe gay. Qu’est-ce qu’il fallait de plus, qu’on lui coupe une jambe ? Qu’on l’allonge sur des tiques pour qu’il chope la maladie de Lyme et qu’il soit paralysé de la moitié de la face, comme Nicole Kidman ?

Non, le seul truc dont on pouvait encore être fier, c’est la radio publique. En effet, chaque jour à 12h10, l’auditeur saisit le sens de l’acquittement de sa redevance, mais il y a sûrement aussi d’autres bons moments sur nos antennes. 

Rien que France Inter, de plus en plus de gens nous écoutent, de tous types, des petits, des gros, des grands, des blancs, des jaunes, nos auditeurs, c’est comme les zizis dans la chanson de Pierre Perret mais en moins beaux quand même. 

Donc le gars comme moi, qui ne connait rien à l’économie, les Echos j’ai longtemps cru que c’était le journal des obstétriciens, là il se dit « ils doivent embaucher à tour de bras, à Inter », ils imaginent qu’on vient de signer pour la saison prochaine Gad Elmaleh pour 4 fois le salaire de Bappé au PSG, avec derrière lui CopyComic masqué qui le fouette dès qu’il lorgne sur la page blagues du Télé Z. Et bien non, il n’en est rien, au contraire, on doit faire 60 millions d’économies d’ici à 2022, et ça va passer par de petites choses très simples. Par exemple, toutes les 10 secondes d’antenne, il y aura un blanc de 2 secondes afin de couper le jus, à la fin de la journée, ça fera 4h de off, économie EDF, 16000 euros par an. La matinale, fini Léa Salamé, trop chère, on prendra son conjoint, Raphaël Glucksmann, socialiste sans emploi, pléonasme, pour 9 euros de l’heure il sera content de bosser. 

Toujours sur la matinale, terminés les croissants, les invités auront droit à un demi-apéricube, pas l’original, la contrefaçon bulgare, l’apéricubich, 0,9 centimes la tonne. Notre présidente, Sybile Veil, l’a dit lundi, les employés seront plus polyvalents, Albert Algoud, par exemple, à l’issue de l’émission, animera le Club des Anciens de France Inter, composé de lui-même et de Laure Adler, puis il passera l’aspi à la fin de l’émission d’Antoine de Caunes, Popopop, qui sera rebaptisée Popop car ça permet d’utiliser moins d’encre sur les affiches de pub.

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.