Miss France 2015 n'a pas une vie facile... Depuis sa participation à Fort Boyard, Camille Cerf est harcelée sur les réseaux par des hommes qui envoient des photos de leurs sexes.

On a des nouvelles de Camille Cerf. Oui, Camille Cerf, c’est notre Miss France 2015, elle en a donc bavé, car pendant une année elle s’est tapée les salons de la caravane en compagnie de Sylvie Tellier, la dame pète sec à l’air aussi joyeux que Rox, le renard qui pue, quand il apprend que Rouky est devenu chasseur. Élue le 9 décembre 2014 lors d’une soirée où elle a dû s’accrocher à un intermittent pour ne pas s’envoler à cause du ventilo de Jean-Pierre Foucault poussé à 112 sur une échelle allant de 1 à 10, elle mène depuis une vie pépère de semi-retraitée, c’est-à-dire qu’elle regarde Thierry Beccaro sortir des vannes dans Motus à un type auquel le pire qu’il puisse arriver à court terme dans la vie serait de piocher une boule noire. Cet été, elle a participé à Fort Boyard, dans l’équipe de Nelson Monfort, seul gonze capable d’utiliser dans la même phrase l’anglais, le serbe, le peul et l'araméen, à un moment on l’a retrouvé en train de discuter avec une mygale, parce que bien sûr il parle aussi mygale. Camille Cerf, ce jour-là, a paniqué en se retrouvant face aux tigres du Fort, alors que ça fait 30 ans que Felindra les gave de cordon bleu et qu’ils terminent les milk-shake framboise-créatine d’Olivier Minne, donc ils sont aussi inoffensifs que Spinoza-Berlioz, le chat de Leila.

Le souci, c’est qu’à chaque fois qu’on voit Camille Cerf à la télé, ça fait fantasmer les chaudards, ces gens qui quand elle fait l’épreuve des rouleaux à Fort Boyard, se disent, hmm ha je donnerais cher pour être un rouleau, slurp bah, et sont prêts à débouler en bas de chez elle roulés dans un nem par un traiteur chinois. Résultat, sur les réseaux sociaux, des types lui envoient des messages avec écrit, je te veux bébé ou, si ça te branche ma poule je peux te faire rencontrer Nagui, quand c’est Daniel Morin qui les envoie. Mais, en plus, et elle a dénoncé ça ce week-end, des tas de gens lui postent des photos de leur sexe, prises en général à un moment où ils ne sortent pas de la piscine. Tous les jours elle en reçoit, des petits, des moyens, des jaunes, des noirs, c’est affreux, c’est comme une pub Benetton mais sans pulls ni slips.

...

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.