Les musiciens finissent leur carrière en étant sourds. Ce phénomène a interpellé Tanguy Pastureau ce matin en s'intéressant au violoniste Chris Goldscheider.

Souvent, les musiciens en fin de carrière deviennent sourds, parce que leurs tympans sont hyper-sollicités, alors que ceux des proches de Zidane, par exemple, qui au maximum de sa fureur murmure "oh, zut", sont préservés. Or, un tympan, c'est très fragile, et c'est pas comme le biceps ou le sexe, on a tous le même. Si vous hurlez dans l'oreille de Teddy Riner, il se roule en boule et il pleure, comme Pierre Niney, qui fait 14 kilos quand il sort de la salle de sport, il pèse moins que la cuisse gauche de Serena Williams. Ainsi Beethoven, ce monsieur coiffé comme Franz-Olivier Giesbert, sauf qu'à son époque, ça se faisait, entendait des bourdonnements. S'il avait vécu aujourd'hui, la disparition des abeilles, ça l'aurait pas touché, il compensait avec des cornets acoustiques. C'est comme à Berck Plage mais sans frites dans le cornet, puis il est devenu sourd. Les rockers c'est pire. Brian Johnson, chanteur d'AC/DC, a été viré du groupe pour surdité. Dans le rock, vous pouvez sniffer de la poudre, attraper 17 MST, sauter du 7ème étage de l'hôtel Ibis en criant "je vole, c'est moi le putain d'ibis", ça passe. Par contre, vous dites aux autres "les gars, désolé, j'ai entendu Attends au lieu de Satan, c'est pour ça que je suis pas parti sur mon solo de gratte", on vous sort et vous finissez à Tulle, comme tous les retraités.

Jusqu'à présent, ça faisait partie du job, tout musicien savait qu'à terme, il allait perdre son audition. Exemple les tympans de Céline Dion ont rendu l'âme dès la 1ère fois où elle a fait vibrer sa glotte, que dans le métier on appelle le Vésuve, on a vu deux petits drapeaux blancs sortir de ses oreilles avec écrit "plus jamais ça". Vous qui faites Taratata, Nagui, ne fréquentez que des gens sourds. Techniquement, vous animez une émission sur le handicap ! Dites ça à Ernotte, elle va vous mettre à 20h30. Si en plus vous avez Gilbert Montagné, vous passez à 19h. Mais les zicos, comme les appellent les gens qui bossent dans la musique, donc pas Keen-V, en 2018, refusent ça. Un violoniste anglais, Chris Goldscheider, a ainsi porté plainte contre le Royal Opera House de Londres pour un choc sonique, ça fait ça quand I Muvrini dépote, qu'Obispo monte dans les aigus ou que Francis Lalanne entre sur scène, car les gens présents se mettent à hurler "non, pas lui » : choc sonique. Il y a 6 ans, Goldscheider répète avec l'orchestre du Wagner, La chevauchée des walkyries, ça fait "nin nin nin"… non, ça c'est la lambada, mais c'est proche. Donc tout va bien, il joue du violon, comme la femme de Manuel Valls quand elle attend que son mari rentre de LCI, C-News ou BFM-TV, quand soudain, ça part. Wagner, c'est violent, c'est torturé, c'est martial, c'est pas André Rieu en train de faire suinter de désir 4 retraités fans de sa nuque longue en leur jouant un Boléro mou comme Gérard Collomb. Vous passez Wagner à Poutine, il appelle son chef d'état major et lui dit "mon loup, sors les tanks, je veux que demain 16h l'Empire Russe démarre de Brest et se termine à Landerneau en faisant le tour de la planète".

...

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.