Le mardi 5 mai 2020, à la télévision, en entretien depuis chez lui, puisqu'il est confiné, le premier secrétaire du Parti socialiste a ému toute la France.

Olivier Faure, c’est le premier secrétaire du Parti Socialiste, c’est donc un passionné de vintage, il a hésité entre ouvrir une brocante et prendre le PS, défi professionnel le moins enthousiasmant de l’Histoire, à égalité avec sosie vocal d’Anna Mouglalis quand on a envie de chanter la BO d’un film Disney. 

Et hier, Olivier Faure était sur C-News, depuis chez lui, interviewé par Gérard Leclerc, le journaliste aux cheveux bouclés qui n’a plus de coiffeur, donc là, techniquement, c’est un animal de compagnie. Le soir, il jappe en voyant sa femme et il a fait pipi devant la porte de son bureau afin de délimiter son territoire. 

Bref, tout va bien, Olivier Faure parle, ce qui génère plus d’ennui que la lecture publique du livre, Une vie au service du centrisme, par François Bayrou, quand soudain, l’un des fils de Faure déboule à l’image. Il doit avoir cinq, six ans, et porte dans son regard la même innocence qu’Arielle Dombasle. 

Avec le travail à la maison, les gosses ne savent plus si papa bosse ou si papa se détend. Nagui, pour être tranquille le temps de l’émission, vous avez même dû enfermer les vôtres dans votre jet, qui tourne pendant une heure au-dessus de votre île privée, c’est tout un truc ! 

Donc, on réveille Gérard Leclerc, en lui faisant sentir des croquettes, il sourit, et lui qui est si morne, si tristounet, son visage rappelant l’enfer des camps staliniens en février 1921, il devient solaire. 

Olivier Faure, lui, est gêné, il dit à son fils « Plus tard, je suis à la télévision », mais le gamin s’approche de lui et le prend dans ses bras, sans un mot ; les larmes montent aux yeux de Gérard Leclerc, qui murmure à son assistante « Non mais j’ai des allergies au pollen, c’est pour ça ». 

Et là, la France, ce pays dur, composé de trolls, d’insoumis, ce pays qui, le 11 mai à minuit une, va se refoutre sur la tronche, fond. 

Je n’ai pas honte de le dire, j’ai été ému, et pourtant je suis de l’ancienne école, celle des mecs bruts qui, quand ils voient Lino Ventura dans un vieux film mettre un coup de boule à sa tante, ont tendance à le trouver un peu féminin. 

Eh bien, j’ai appelé le PS pour adhérer, tellement j’étais touché, et là, une dame au téléphone m’a dit qu’elle ne savait pas comment faire parce qu’en sept ans et demi au standard, personne ne lui avait demandé ça. 

Dire que nous, on est là, parce qu’on a vu Baron Noir, à imaginer que la politique, c’est un milieu rude, où il faut se battre, alors que non, Olivier Faure n’a pas à lutter ! Au PS, ils sont un ! lui ! parce que son petit n’a pas l’âge requis, un congrès du PS, on peut faire ça dans des toilettes de TGV. 

Sa vie, c’est des câlins, des bisous, en plus depuis sa naissance, son fils n'entend parler que du vivre-ensemble, résultat : à six ans, il n’est qu’amour ! Avant le CM2, il aura monté sa première communauté hippie dans les Vosges. 

Marine Le Pen, pareil, la moitié de son temps d’antenne, elle montre des photos de ses chats, ses détracteurs nous vendent le retour du troisième Reich, à la fin on a une pub pour Sheba.

Mais ces dix dernières années de politique n’ont été qu’amour, « Je t’aime, Carla », « Je t’aime, Valérie ! Ah non, finalement, j’aime Julie, je ne sais plus… ». Mais même Macron est "trognon" ! hier, il a visité une école avec le masque d’Hannibal Lecter, eh bien, les gamins ont discuté avec lui comme si c’était un Polly Pocket. 

Et puis, que dit la vidéo d’Olivier Faure ? Eh bien, que dans les yeux de son enfant, on est le plus grand, le plus beau, celui qui réconforte, celui qui ne devrait jamais dire « Plus tard, je suis à la télévision », mais « Viens, la télé, on s’en fout, se lever à 7h du mat’ pour parler à Gérard Leclerc, ça a moins de sens qu'une soirée gay avec Francky Vincent ». 

Avant, le premier secrétaire du PS, c’était le héros de tous les gens de gauche, maintenant, c’est juste celui de son fils, et je vais vous dire, c’est tellement plus important !

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.